LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Label désignant un produit toxique
Épisode 2 :

Des faits d'armes qui traversent les époques

29 min

Éliminer un adversaire politique en lui administrant un poison, une technique ancienne, discrète et efficace : 1978, l'affaire du parapluie bulgare.

Label désignant un produit toxique
Label désignant un produit toxique Crédits : © Wikimedia Commons

Le mystérieux empoisonnement de Sergeï Skripal, agent double russe installé au Royaume-Uni depuis 2010, nous renvoie à une autre histoire, elle aussi un temps mystérieuse. Il s'agit de l’empoisonnement d’un dissident bulgare au cœur de Londres, en 1978.

2nd épisode : Des faits d’armes qui traversent les époques

Le 11 septembre 1978, l’opposant Georgi Markov mourrait des suites d’un empoisonnement à la ricine. Un empoisonnement plus connu comme « l’affaire du parapluie Bulgare ». 

Réplique du parapluie utilisé par un agent du KGB pour tuer Georgi Markov en 1978, Musée international de l'espionnage, Washington, DC
Réplique du parapluie utilisé par un agent du KGB pour tuer Georgi Markov en 1978, Musée international de l'espionnage, Washington, DC Crédits : © Mark Wilson/Getty Images - AFP

Ce dissident, Georgi Markov, est l’un des plus grands écrivains bulgares, parti à l’Ouest et devenu journaliste à la BBC. 

Il "attendait l'autobus pour se rendre à son travail, décrit un présentateur, lorsque soudain, il était heurté par un homme, avec la pointe de son parapluie. Cinq heures plus tard, Markov se tord de douleur. Le lendemain, il était hospitalisé, et trois jours après, il mourait".

Statue de Georgi Markov à Sofia, 11 novembre 2014
Statue de Georgi Markov à Sofia, 11 novembre 2014 Crédits : © Nikolay Doychinov - AFP

En remontant encore dans le temps, l’utilisation du poison apparaît comme une arme employée par les puissants pour se débarrasser de leurs opposants que ce soit pendant la République de Venise au 19ème siècle ou même sous le règne de Louis XIV. A chaque fois, l’utilisation du poison permet de s’épargner un combat au corps à corps et plonge la victime dans d’intenses souffrances…

Avec : L’historien Frank Collard, auteur de Pouvoir et Poison : Histoire d'un crime politique de l'Antiquité à nos jours, Dominique Fonvielle, auteur de Mémoires d’un agent secret et ancien membre de la DGSE et Bruno Megabarne, chef de service à l’Hôpital Lariboisière, spécialiste en toxicologie.

Un documentaire de Michel Pomarède, réalisé par François Teste. Archives INA, Sophie Henocq. Recherche et documentation Internet, Annelise Signoret. Collaboration, Lily Cornaert.

Écouter
1 min
Archive INA : 16/03/1953 RTF Tribune de Paris - Est-il possible d'empoisonner sans que la science puisse le prouver ?

Bibliographie :

Eric Birlouez : Histoire des poisons, empoisonnements et empoisonneurs

Mark Urban : The Skripal Files

Luke Harding : A Very Expensive Poison: The Definitive Story of the Murder of Litvinenko and Russia's War with the West 

John Le Carré : L’espion qui venait du froid

Jason Matthews : Le moineau rouge

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour aller plus loin :

Le poison, l'arme «discrète» et monstrueuse des services secrets russes. Article d’Elias Groll, journaliste à Foreign Policy, traduit et publié sur Slate.fr en mars 2018.

Article sur le Retour du poison cette arme, chère à Agatha Christie, quasiment plus utilisée par les assassins ordinaires, mais qui intéresse désormais les espions et les terroristes, paru en octobre 2018 dans Allez savoir, publication de l’Université de Lausanne.

Assassinats politiques, le retour du poison : à lire sur le site de l’émission Geopolitis diffusée sur la Radio Télévision Suisse.

De l'empoisonnement politique dans la République de Venise, article de  Louis de Mas Latrie, paru dans les Mémoires de l'Institut national de France, tome 34, 1895. En ligne sur le portail Persee.

Votre prochaine Histoire particulière ...

... à écouter les 2 et 3 mars à 13h30.

L'équipe
Coordination
Avec la collaboration de
Production déléguée
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......