LE DIRECT

Un corbeau et des hommes (2/2) : Lucifer habite au 111

29 min

Cela fait plus de quatre ans que les lettres sèment la terreur … Quand l’enquête se penche sur une personne a priori hors de tout soupçon.

Je suis le Lucifer de Tulle, écrit l’Oeil de Tigre, devant moi, écartez-vous.  * Il se trouve que le Lucifer de Tulle habite au 111, rue de la Barrière. Et Lucifer s’appelle… Angèle. Angèle Laval.

Amoureuse de Moury, elle a été anéantie quand il a épousé une autre femme. Et elle s’est vengée sur la ville. La malheureuse doit sa chute à une dictée.  Edmond Locard, fondateur de la police scientifique, teste l’écriture des suspects. “Comme je l’avais écrit le 19 novembre au décrotteur qui garde les bourricots à la porte de la pouponnière…” : Angèle met 12 minutes à écrire cette première ligne, appliquée à changer son écriture. Mais Locard dicte des dizaines de fois la même page, de plus en plus vite… L’épreuve dure des heures, Angèle est à cran. Elle rature, pleure et son écriture finit par la trahir. Elle se sait perdue et, acculée, entraîne sa mère dans un délirant suicide à deux dont elle seule réchappe. Mais si Angèle Laval assiste à la noyade de sa mère, elle n’avait, elle, certainement pas l’intention de se tuer. Quoi qu’il en soit, l’Œil de Tigre fait une deuxième victime… Elle est là, un peu boulotte, semblable, sous ses vêtements de deuil, à un pauvre oiseau funèbre écrit le Matin sur Angèle au Tribunal de Tulle. Clouzot reprendra cette description pour son film en 1943, inspiré de l’affaire : Angèle Laval est un corbeau. Un mois de prison pour elle. Ce n’est pas cher payé pour le trouble sanglant qu’elle a semé. Et elle retourne seule chez elle. Elle a été l’Œil de Tigre et le corbeau, les enfants de Tulle l’appellent maintenant et jusqu’à sa mort, en 1967, “la sorcière”. Le feu couve longtemps, puis il éclate. Qui allume ce feu secret ? La passion contrariée, l’amour déçu, la violence des instincts primitifs, les soucis, les peines, qu’une voix ensorceleuse, messagère de folie inspire, le désir frénétique, et cette folie se déchaîne parfois chez les gens les plus corrects. Angèle Laval

Avec : Francette Vigneron, journaliste auteur du livre L’Oeil de Tigre, la vérité sur l’affaire du corbeau de Tulle et de la bande-dessinée L’Oeil de Tigre ; Marie-France Houdart, éditrice ; Jean-Yves Le Naour, historien auteur de Le corbeau, histoire vraie d’une rumeur ; Romain Le Gendre, directeur adjoint des archives départementales de la Haute-Vienne. Un documentaire de Romain Weber, réalisé par Julie Beressi. Prises de son : Sandrine Mallon. Mixage : Eric Boisset. Collaboration : Julia Martin.                                             Bibliographie

  • L’Oeil de Tigre, la vérité sur l’affaire du corbeau de Tulle, Francette Vigneron.
  • Le corbeau, histoire vraie d’une rumeur, Jean-Yves Le Naour
  • L’Oeil de Tigre, bande-dessinée, Francette Vigneron et Antoine Quaresma, Editions Maïade, 2017.
  • Le corbeau, film de Henri-Georges Clouzot, 1943.
  • Dossier d’instruction numérisé par les Archives départementales de la Haute-Vienne.
  • Tulle de A à Z, de Gilbert et Yannick Beaubatie Ed : Sutton. Un livre où "Le pittoresque et l'imprévu dominent" On y trouve le texte intégral d'Alexis Patraud "Les clampes" publié dans Le Corrézien, le 5 décembre 1927 : ...."les Clampes sont d'ignobles femmes qui tiennent des propos infâmes sur Pierre et Paul - Chose et Machin !..." Pour aller plus loin Ces lettres démunies de signatures. Représentations et pratiques sociales de l'écriture anonyme fin de siècle : article de Philippe Artières publié dans la revue Sociétés & Représentations, 2008/1 (n° 25).  L’Anonymat, un objet qui ne dit pas son nom : Présentation du séminaire inter-laboratoire d’anthropologie Aix-Marseille Expertises en comparaison d’écriture : une des discipline de la police scientifique. Votre prochaine Histoire particulière ...

... à écouter les 14 et 15 décembre 2019.

L'équipe
Coordination
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......