LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
1950 : Vue de la Grande Mosquée de Paris, fondée par Kaddour Benghabrit. Inaugurée le 15.06.1926, elle est la plus ancienne de France.
Épisode 1 :

Un soir devant la télé

28 min

À partir de 1940, la Grande Mosquée de Paris va servir de lieu de sauvetage de Juifs venus chercher refuge auprès de son fondateur, Si Kaddour Benghabrit. Une histoire totalement occultée.

1950 : Vue de la Grande Mosquée de Paris, fondée par Kaddour Benghabrit. Inaugurée le 15.06.1926, elle est la plus ancienne de France.
1950 : Vue de la Grande Mosquée de Paris, fondée par Kaddour Benghabrit. Inaugurée le 15.06.1926, elle est la plus ancienne de France. Crédits : AFP

Épisode 1 : Un soir devant la télé

Mercredi 23 mars 1991. Il est environ 20h30 lorsque débute l’émission Racines sur France 3. Au programme de la soirée, le documentaire du réalisateur Derri Kerkani intitulé La Mosquée de Paris, une résistance oublié. 29 minutes au cours desquelles on apprend que des FTP algériens auraient amenés des Juifs à la Grande Mosquée pour les cacher et leur permettre d’échapper aux rafles et à la déportation. Ainsi, plusieurs centaines de Juifs auraient trouvé refuge dans les sous-sols et auraient eu la vie sauve grâce à Kaddour Benghabrit, comme le chanteur Salim Halali (1920-2005) le "Bécaud" arabe.

Si Kaddour Benghabrit ou Abdelkader Ben Ghabrit
Si Kaddour Benghabrit ou Abdelkader Ben Ghabrit Crédits : Domaine public - Wikipédia - Auteur inconnu

Des Juifs que ces FTP algériens connaissaient ou qui leur étaient recommandés en attente de papiers afin de se rendre en zone libre ou de l’autre côté de la Méditerranée. Mais cette histoire, personne n’en n’avait entendu parler. Occultée ? Niée ? Combien auraient-ils été ainsi sauvés ? La présidente de l’association des Bâtisseuses de Paix, Annie-Paul Dercansky, avance le chiffre de 1 600 personnes tandis qu’Alain Boyer, ancien responsable des cultes au ministère de l’Intérieur français parle, lui, de 500 personnes. En 2010 le réalisateur Mohamed Fekrane revient "à l’attaque" avec son court métrage Ensemble. En 2011, c’est Michael Lonsdale qui va incarner Kaddour Benghabrit au cinéma dans le film d’Ismaël Ferroukhi Les hommes libres. Des films critiqués par une partie de la communauté des historiens :

Prétendre que la Mosquée de Paris a abrité et, plus encore, organisé un réseau de résistance pour sauver des Juifs, ne repose sur aucun témoignage recueilli ni sur aucune archive

Aucune preuve tangible d’une résistance organisée par Kaddour Benghabrit qui aurait sauvé des centaines de Juifs ? Pourtant, le 3 avril 2005, un appel à témoin de Juifs sauvés par la Grande Mosquée de Paris sous l’Occupation est lancé pour que la médaille des Justes soit remise par le mémorial de Yad Vashem à Kaddour Benghabrit. Serge Klarsfeld, président de l’Association des Fils et Filles de Déportés Juifs de France est sceptique précisant qu’aucun membre de son association n’avait entendu parler de cette histoire mais que cet appel à témoin était une bonne initiative. Le dossier est toujours ouvert.

Une photo du chanteur algérien Salim Halali (1920-2005) prise durant sa jeunesse, vers 1930
Une photo du chanteur algérien Salim Halali (1920-2005) prise durant sa jeunesse, vers 1930 Crédits : Domaine public - Wikipédia - Auteur inconnu

Intervenants

Article sur Si Kaddour Benghabrit
Article sur Si Kaddour Benghabrit Crédits : Archive personnelle d'Aziza Benghabrit

Remerciements à Guillaume Sauloup, François Rachline, Aziza Benghabrit, Serge Klarsfeld, Derri Berkanu, Annie-Paul Derczansky, Benjamin Stora, Jean Laloum, Jacques Semelin, Michel Tardieu, Mohamed Aïssaoui, Chems Eddine Hafiz, Martine Bernheim, Viviane Lumbroso, Ismaël Ferroukhi, Mohamed Fekrane, Kamel Mouellef, Mohamed Mesli et à Karen Taïeb. Merci également à Nathalie Minart, responsable du pôle image aux archives de la Préfecture de police de Paris. Et enfin à Louise Bofils, stagiaire.

Un documentaire d'Alain Lewkowicz, réalisé par Anne Perez-Franchini. Archives Ina, Sandra Escamez. Avec la collaboration d'Annelise Signoret de la Bibliothèque de Radio France. Page web, Sylvia Favre.

Pose de la première pierre de la future Grande Mosquée de Paris. On y voit Si Kaddour Benghabrit, en blanc
Pose de la première pierre de la future Grande Mosquée de Paris. On y voit Si Kaddour Benghabrit, en blanc Crédits : Archive personnelle d'Aziza Benghabrit

Musique

Filmographie

Bibliographie

Écouter
2 min
Archive Ina : Discours de Georges Bidault, président du CNR, ministre des Affaires étrangères du Gouvernement provisoire de la République française

Pour aller plus 

Demain, retrouvez l'épisode 2 Fake News ? Yad Vashem en décidera !

L'équipe
Coordination
Avec la collaboration de
Production déléguée
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......