LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
La statue de l’esclave Modeste Testas a été inaugurée le 10 mai 2019, quai Louis XVIII, à Bordeaux (Gironde)
Épisode 2 :

Une affranchie pour mémoire

29 min

Le 10 mai 2019, à deux pas de l'ancien entrepôt colonial Lainé (devenu aujourd'hui le CAPC, musée d'art contemporain) quai Louis XVIII, la ville de Bordeaux inaugure la statue de Modeste Testas - Al-Pouessi de son vrai nom - une Africaine victime de la traite négrière.

Modeste Testas, esclave affranchie par son maître, le Bordelais François Testas, ne fait pas l’unanimité localement...
Modeste Testas, esclave affranchie par son maître, le Bordelais François Testas, ne fait pas l’unanimité localement... Crédits : Stéphane Bonnefoi

Âgée de 16 ans, Modeste fut esclavagisée par Pierre et François Testas, deux frères d'origine bordelaise, propriétaires d'une habitation à Saint-Domingue. En 1795, elle a 30 ans lorsque son maître meurt aux Etats-Unis. Il l'a affranchie par testament et lui a légué 60 hectares de terre. Modeste retourne à Saint-Domingue où elle meurt à l'âge de 105 ans. Si sa trajectoire n'a rien d'exceptionnel, elle est loin de représenter celle de la grande majorité des victimes de ce qu'il faut nommer, depuis la loi Taubira de 2001, un crime contre l'humanité. Au lendemain de l'inauguration de la statue, plusieurs acteurs bordelais engagés dans un travail de mémoire arguent que Modeste Testas ne saurait incarner l'esclavage, surtout dans une ville qui a si longtemps mis son passé négrier sous le boisseau. Et où il reste beaucoup à faire...

"Comment une femme affranchie en 1795, quatre ans après la Révolution haïtienne qui sonnera le glas du système esclavagiste, peut-elle représenter la mémoire de l’esclavage ?" s'interroge Karfa Diallo, président de "Mémoires et Partages".

La plaque du Passage Feger, du nom d’une famille de négriers bordelais
La plaque du Passage Feger, du nom d’une famille de négriers bordelais Crédits : Stéphane Bonnefoi

Intervenants

Merci au musée d'Aquitaine de Bordeaux

Écouter
1 min
Archive Ina : "Et cric ! Et crac ! : Punch-Coco-Martinique", extrait de "Cahier d’un retour au pays natal" d’Aimé Césaire (1939)

Archives radio et télé

  • Eric Saugéra, historien, à propos du port négrier de Bordeaux (RFI, 1996)
  • Inauguration de la statue de Modeste Testas (France 3, 10 mai 2019)

Un documentaire de Stéphane Bonnefoi, réalisé par Assia Khalid. Prise de son, Gilles Gallinaro. Mixage, Olivier Dupré. Archives Ina, Mylène Touchais. Avec la collaboration d'Annelise Signoret de la Bibliothèque de Radio France. Page web, Sylvia Favre.

L’imposante statue de Jacques Chaban-Delmas, l'ancien maire de Bordeaux (19 octobre 1947 – 19 juin 1995), peu disert sur le passé négrier de la ville
L’imposante statue de Jacques Chaban-Delmas, l'ancien maire de Bordeaux (19 octobre 1947 – 19 juin 1995), peu disert sur le passé négrier de la ville Crédits : Stéphane Bonnefoi

C’est quand même la seule statue en Europe à l’effigie d’une femme qui a été esclavagisée. Et c’est la raison pour laquelle j’ai proposé en particulier Modeste Testas, ou que le fait que j’avais travaillé avec sa descendante, parce qu’elle a été achetée par des Bordelais, parce qu’elle a été déportée sur une propriété possédée par des Bordelais, parce que sur cette propriété possédée par des Bordelais, on produisait du sucre et du coton qui étaient revendus dans le négoce possédé par cette même famille, par l’autre frère, à Bordeaux. On a la totalité. Le commerce triangulaire. Carole Lemée, anthropologue

Bibliographie

Le travail du photographe Bruno Falibois autour des noms de négriers bordelais
Le travail du photographe Bruno Falibois autour des noms de négriers bordelais Crédits : Stéphane Bonnefoi

Musiques diffusées

Extraits de : Créature ratée et Sac de Sucre par Casey (Ladilafe) - Semiramis (Ritournelle) d’André Cardinal Destouches par Sylvain Sartre et l’Orchestre Les Ombres (Château de Versailles) - Angelus Silesius die Ros pour soprano et cor anglais de György Kurtag par Sarah Wegener et Heinz Holliger (ECM) - Der Glaube (Peter Bornemisza) de György Kurtag par Heinz Holliger (ECM) - Code noir de Fabe par Fabe, Neg'Lyrical, Rachid et Neg'madnik (Small)

Pour aller plus loin

À retrouver, la semaine prochaine, la rediffusion de Attentats du 13 novembre 2015 : Écris-moi une page Wikipédia, un documentaire en deux épisodes d'Alain Lewkowicz, réalisé par Vincent Decque. 

L'équipe
Coordination
Avec la collaboration de
Production déléguée
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......