LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
André Wilms (2014)

André Wilms, Gueule d'acteur

31 min
À retrouver dans l'émission

Rencontre avec le grand André Wilms à l'occasion de la création de "La fin de l'Homme rouge", d’après le roman de Svetlana Alexievitch.

André Wilms (2014)
André Wilms (2014) Crédits : Copyright Piffl Medien GmbH

C’est une gueule. Grande gueule ? Nous le saurons. Mais gueule d’acteur, c’est certain.  Et nous l’affirmons avec tout le respect qu’il nous inspire parce que le voir et l’entendre une fois sur une scène de théâtre c’est ne plus jamais l’oublier.

Ma gueule, ce qu'elle dit de moi c'est ma souffrance. Nous avons perdu, et cette perte de l'utopie s'inscrit sur mon visage. J'en ai pris plein la gueule.

C'est l'époque qui veut les acteurs, et les acteurs n'y sont pour rien. Les gueules évoluent avec l'époque, tout comme les voix. André Wilms

"La fin de l'homme rouge", mise en scène Emmanuel Meirieu (2019)
"La fin de l'homme rouge", mise en scène Emmanuel Meirieu (2019) Crédits : © Nicolas Martinez

Le temps a passé depuis La vie est un long fleuve tranquille, film d’Etienne Chatiliez dans lequel il était, mèche sage et costume étriqué, le sublime Mr Duquesnois. André Wilms, dont la carrière cinématographique n’a jamais éclipsé l’empreinte qu’il grave sur les planches de théâtre, est devenu l’égérie de films d’auteurs engagés. Ceux, surtout, du réalisateur Aki  Kaurismaki

Aki Kaurismaki n'est pas un cinéaste, c'est un poète. André Wilms

De quelle histoire, quelle nécessité, quelle mission du théâtre cet acteur hors norme, qui a travaillé avec Jean Pierre Vincent, Georges Lavaudant, Michel Deutsch, André Engel, Klaus Michael Gruber, est-il le dépositaire ?

"La fin de l'homme rouge", mise en scène Emmanuel Meirieu (2019)
"La fin de l'homme rouge", mise en scène Emmanuel Meirieu (2019) Crédits : © Nicolas Martinez

Actuellement à l’affiche du spectacle La Fin de l’homme rouge, d’après le livre de Svletana Aliexievitch, mis en scène par Emmanuel Meirieu au théâtre des Gémeaux à Sceaux, André Wilms est notre invité.

Le spectacle La fin de l'homme rouge m'a rappelé la phrase de Walter Benjamin : la révolution s'épuise dans son geste même. André Wilms

C’est donc avec lui que nous ouvrons, à sa lettre G, comme belle, grande, et vivante Gueule, notre encyclopédie du théâtre.

Je ne suis pas responsable de ma gueule, c'est le siècle qui l'a voulu.

Le problème avec ma génération, c'est qu'il y a trop d'images, il faudrait que je me lave les yeux à l'eau de javel et alors je suis frappé de cécité intellectuelle.

Evelyne Didi dans "La fin de l'homme rouge", mise en scène Emmanuel Meirieu (2019)
Evelyne Didi dans "La fin de l'homme rouge", mise en scène Emmanuel Meirieu (2019) Crédits : © Nicolas Martinez

Bibliographie

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......