LE DIRECT
Florence Giorgetti

Florence Giorgetti, actrice faustienne, comédienne de caractère

30 min
À retrouver dans l'émission

Florence Giorgetti, actrice dans Faust, mis en scène par Robert Cantarella (Nanterre Amandiers), est l'invitée de Joëlle Gayot pour l'émission "Une saison au théâtre". Elle évoque son métier d'actrice, son expérience de la scène et sa vision du théâtre.

Florence Giorgetti
Florence Giorgetti Crédits : Philippe Dereuder

"Tu est née pour être une actrice". Cette phrase, Florence Giorgetti qui vient de faire une entrée remarquée dans Faust, la série addictive que met en scène jusqu’au 1er avril Robert Cantarella à Nanterre Amandiers, cette phrase, la comédienne l’a entendue lorsqu’elle était enfant. Ce ne sont ni son père ni sa mère qui la lui ont dite mais le Pape lui-même. C'est par cette anecdote que s’ouvre le livre mi fictif mi autobiographique que Florence Giorgetti a écrit et publié voici 7 ans, Do you love me (Ed. Sabine Wespieser), livre qu’a entrepris de porter sur la scène, l’an prochain, son complice Nicolas Maury.

Histoire vraie ou légende ? Peu importe au fond, Florence Giorgetti étant, en soi et à elle seule, une légende. L’un de ces monstres sacrés des plateaux de bois capable de déplacer, sur son seul nom, les spectateurs de théâtre. Une comédienne de caractère qu'on aimerait voir plus souvent sur les scènes de théâtre. 

Pour moi le théâtre, c'est la résurrection. Ce qui nous sauve, c'est qu'on disparaît chaque soir, puis on réapparaît. On dit bien qu'un acteur apparaît puis il disparaît. On est dans un drôle d'espace. Florence Giorgetti

Dans Faust, la série addictive que met en scène jusqu’au 1er avril Robert Cantarella, Florence Giorgetti campe la mère vengeresse et possessive de Faust, interprété par Nicolas Maury. Les débuts n'ont pas été simples pour la comédienne : 

C'était assez dur de débarquer dans cette série, parce que je ne connaissais personne, je ne connaissais pas l'équipe. J'ai du répéter trois jours puis, après, je suis montée sur scène pour la première. J'ai eu la sensation de manger quelque chose que je n'ai pas eu le temps de digérer. Florence Giorgetti

Quand on fait du théâtre, il ne faut pas avoir peur du danger. Il faut avoir un parachute à côté. Parfois, on ne sait pas ce qui va se passer et on oublie son texte. Florence Giorgetti

Je joue ce rôle de mère castratrice, mais sans être dure et méchante. Hurler, ça ne m'intéresse pas. Florence Giorgetti

En 2011, Florence Giorgetti a écrit un premier récit, Do you love me ? édité chez Sabine Wespieser. Le comédien et metteur en scène Nicolas Maury souhaite d'ailleurs adapter ce roman sur les planches. Dans ce récit, Florence Giorgetti raconte le destin d'une actrice, qui part sur les routes, loin de sa vie natale et de ses amours : 

C'est un metteur en scène extraordinaire, en plus d'être un superbe comédien. Je lui fais entièrement confiance. J'ai une complicité avec lui comme je n'en ai jamais eu avec aucun autre acteur. Florence Giorgetti

Dans le Faust, Nicolas Maury est prêt de la sainteté. Il écrit dans son petit journal, tout ce qu'il ressent, et au fur et à mesure, il se retire comme en sainteté, dans une église, religieusement, c'est comme s'il priait, et il devient de moins en moins visible. Florence Giorgetti

Pour moi, le théâtre, c'est la résurrection, on est là pour dire des choses qu'on ne redira jamais. On disparaît chaque soir, mais on revient. Les comédiens sont comme de spectres. Florence Giorgetti

Depuis quelques temps, Florence Giorgetti se fait rare sur les planches. L'actrice est de moins en moins sollicitée par les metteurs en scène, comme la plupart des comédiennes qui ont passé 50 ans : 

Je commence à le vivre comme une souffrance. Alors que ça devrait être le contraire avec l'âge... Je me dis que c'est injuste. Des gens m'arrêtent dans la rue pour me dire : "Mais pourquoi on ne vous voit plus ?" J'ai beaucoup souffert de cela, parce que je n'ai pas changé, c'est mon âge qui change. Florence Giorgetti

Affiche
Affiche Crédits : Théâtre de Amandiers

Florence Giorgetti a écrit en 2011 un premier récit, Do you love me ? édité chez Sabine Wespieser.

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......