LE DIRECT
Jacques Gamblin dans "Je parle à un homme qui ne tient pas en place"

Jacques Gamblin : le funambule

31 min
À retrouver dans l'émission

Jouer des équilibres et des déséquilibres : voilà le savoir-faire de Jacques Gamblin. Au fil des pièces qu'il (co)-écrit, met en scène et interprète, l'acteur n'a pas peur d'engager son corps. Sur un fil, il incarne une langue en mouvement. Rencontre avec un acteur qui ne tient pas en place.

Jacques Gamblin dans "Je parle à un homme qui ne tient pas en place"
Jacques Gamblin dans "Je parle à un homme qui ne tient pas en place" Crédits : Nicolas Gerardin

Avec Jacques Gamblin, comédien, jusqu’au 18 novembre au théâtre du Rond-Point (Paris) dans Je parle à un homme qui ne tient pas en place. Inspirée de ses conversations avec l’explorateur-navigateur Thomas Coville, la pièce est co-écrite par eux, interprétée par Jacques Gamblin seul en scène. Pendant trente jours, l’acteur communique avec son ami navigateur qui tente le record du tour du monde à la voile en solitaire. Un homme seul en mer, sur son trimaran de 30 mètres ; un autre seul en scène, face à une salle de spectateurs. Une histoire d’amitié, où la poésie côtoie un certain rapport au corps et à l’effort physique, scénique. 

Le texte de la pièce Je parle à un homme qui ne tient pas en place est publié aux éditions des Équateurs, disponible depuis le 18 octobre : il s'agit de la correspondance de 2014 à 2016 entre l'acteur et le navigateur ; des e-mails qui sont l'origine et la matière du spectacle.

Le spectacle est nommé pour le Molière 2018 du seul en scène.

Jacques Gamblin dans "Je parle à un homme qui ne tient pas en place"
Jacques Gamblin dans "Je parle à un homme qui ne tient pas en place" Crédits : Nicolas Gerardin

Jacques Gamblin fait vibrer l’air sur la scène du théâtre, un peu comme s’il soufflait sur les gaz volatiles et entrait en apesanteur. Il est aérien, il survole le plateau plutôt qu’il ne l’arpente, il joue de l’équilibre et des déséquilibres. C’est un comédien funambule, un acteur lunaire qui bouscule l’alignement des planètes, un terrien malgré tout mais qui tangue sur les vagues. Cet acteur rend liquides les contours de son corps et il rend élastique l’espace où il se meut. Il entre et sort de la matière à la façon des dauphins qui ondoient sur les flots avant de plonger dedans. 

Avec les voix (INA) de la chorégraphe Pina Bausch, du navigateur Thomas Coville, de l'écrivain et navigateur Henri de Monfreid.

Jacques Gamblin dans "Je parle à un homme qui ne tient pas en place"
Jacques Gamblin dans "Je parle à un homme qui ne tient pas en place" Crédits : Yannick Perrin

Coup de fil à une Scène Nationale : Guillaume Blaise, tout nouveau directeur de La Passerelle, Scène Nationale de Saint Brieuc en Bretagne, région où retourne Jacques Gamblin dès qu’il le peut, lui qui a travaillé longtemps avec Pierre Debauche à l’époque où celui-ci dirigeait Le Grand Huit : un lieu réunisant La Comédie de Rennes et la Maison de la Culture, lesquels devinrent en 1990 le Théâtre National de Bretagne.

Retrouvez Jacques Gamblin cette Saison, au fil de ses actualités protéiformes :

  • AU CINÉMA : Dans le nouveau long métrage de Nils Tavernier FACTEUR CHEVAL en salles le 16 janvier 2019, il incarne avec force et émotion le rôle-titre de Joseph Ferdinand Cheval, homme rêveur et passionné.
  • SUR SCÈNE EN TOURNÉE : Je parle à un homme qui ne tient pas en place part en tournée jusqu’en mars 2019 : Le Mans, Vannes, Dinan, Grand-Figeac, Millau, Saint-Jean-de-Védas, Suisse, Thonon-les-Bains, avant de revenir à Paris au Centquatre.
  • EN IMAGES : A l’approche des 10 ans de la mort de Mickael Jackson, le Grand Palais (Paris) lui consacre une exposition événement cet automne. MICHAEL JACKSON : ON THE WALL réunira plus de 150 œuvres d’artistes majeurs révélant l’influence de l’icône Michael Jackson sur l’art contemporain : VIA, l’un des films exposés est réalisé par Jacques Gamblin à partir d’une proposition chorégraphique de Raphaëlle Delaunay : du 23 novembre 2018 au 14 février 2019.
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......