LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Maëlle Poésy

Maëlle Poésy : "Prendre le théâtre d'assaut"

31 min
À retrouver dans l'émission

Maëlle Poésy n’a de fragile que l’apparence. Sa façon de tracer, d’un geste net, dans les textes de théâtre prouve qu’elle sait clairement ce qu’elle fait, ce qu’elle veut et comment l’obtenir.

Maëlle Poésy
Maëlle Poésy Crédits : Audoin Desforges

Elle vient de le démontrer à deux reprises. La première fois, c’était avec Candide, de Voltaire. La seconde, avec Tchekhov dont elle monte deux courtes pièces au Studio Théâtre de la Comédie française (Le Chant du Cygne et l'Ours). Maëlle Poésy sait vraiment ce qu’elle veut et comment l’obtenir. On pourrait presque parler de stratégie dramaturgique et scénographique lorsqu’on voit la façon dont elle plie les scènes de théâtre à sa volonté. Elle a beau être très jeune, elle a déjà en elle un talent évident. Il tient en trois mots : elle donne vie. Elle donne vie à la phrase, à l’espace, à la durée, à l’acteur et aux émotions. Maëlle Poésy est née en 1984, et, qu’on se le dise, elle ne va pas s’arrêter là.

Le Chant du Cygne / L'Ours d'Anton Tchekhov Mise en scène Maëlle Poésy du 21 janvier 2016 au 28 février 2016.

 Julie Sicard et Benjamin Lavernhe dans L’Ours
Julie Sicard et Benjamin Lavernhe dans L’Ours Crédits : Simon Gosselin

"Lorsque Éric Ruf m’a invitée à monter un projet au Studio-Téâtre, j’ai eu envie d’aborder une oeuvre traitant du rapport de l’individu au temps dans une forme tour à tour tragique et comique. Le regard sensible que nous portons sur nos propres choix de vie – projections de soi ou regrets – me fascine. Comment ces choix se déploient-ils ? Comment nous constituent-ils, relatifs et changeants, de l’enfance où tout est en devenir à la vieillesse où la vie a passé ? Toute l’oeuvre de Tchekhov est traversée de ce motif-là" Note de mise en scène de Maëlle Poésy

Gilles David et Christophe Montenez dans Le Chant du cygne
Gilles David et Christophe Montenez dans Le Chant du cygne Crédits : Simon Gosselin

"Le Chant du cygne et L’Ours se donnent à voir comme d’étranges vaudevilles où la férocité du comique intensifie l’émotion face à des personnages aux sentiments complexes, paradoxaux, outranciers, épris d’idéal. Les héros du « vaudeville tchekhovien » sont des rêveurs d’absolu, des équilibristes sur le fil d’une vie gâchée ou réussie, gâchée totalement ou réussie totalement, la demi-mesure n’existe pas. Et c’est de cela que nous rions. Et c’est de ce même rire que l’on s’émeut. De l’imprévisible qui peut changer le cours de nos vies." Kevin Keiss qui co-signe l’adaptation (avec Maëlle Poésy) et signe la dramaturgie du spectacle.

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......