LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Noëlle Renaude, "écrire le théâtre aujourd'hui"...

30 min
À retrouver dans l'émission

Noëlle Renaude
Noëlle Renaude
Noëlle Renaude
Noëlle Renaude Crédits : Radio France

Noëlle Renaude est l'auteur d'une trentaine de pièces de théâtre, depuis "Rose, la nuit australienne" (éditions Théâtrales"), jusqu'à "Paysages avec chien" (Lavitrine, 2014), en passant par l'impressionnante "Ma Solange...", qu'elle avait écrite pour un comédien, Christophe Brault, et dont le texte a été publié aux éditions Théâtrales, avec aussi "Comment t'écrire mon désastre " et "Alex Roux" ...

Dans un entretien avec Joseph Danan , dans la revue Alternatives théâtrales , en 1998, elle citait notamment une phrase de Jean-Marie Patte : "Lutter, lutter contre la pente de la verve", pour dire qu'elle a justement été longtemps traversée par cette tentation de la verve. Mais aujourd'hui, disait-elle alors, mes textes parviennent "à cet état où l'écriture s'est libérée de cette excitation de parole. " Et le travail de l'écriture, ajoutait-elle, c'est peut-être ça : "lutter constamment contre ses faiblesses, ses impuissances, contre ce pour quoi on serait doué. Essayer d'aller vers ce qui nous manque."

Noëlle Renaude a longtemps été un auteur "hors plateau" . Elle ne l'a abordé qu'en 1994, quand Robert Cantarella a monté "Le Renard du Nord" . Elle dit qu'il lui a alors permis d'être témoin, "spectatrice de la mise en travail de l'écriture" ...

Elle n'a jamais monté ses propres pièces ou celles des autres, et elle n'en a pas envie. Mais il lui arrive de diriger des stages; et elle travaille alors sur d'autres écritures. Elle dit avoir envie de partager avec d'autres le goût des textes des auteurs d'aujourd'hui qu'elle aime - et d'apprendre aux acteurs à regarder un texte , l'aborder du point de vue du paysage ...

Elle se pose depuis toujours la question du roman, mais elle n'écrit néanmoins que pour le théâtre. Elle dit qu'elle a du mal à faire bouger les personnages sur scène, sans doute parce que dans son écriture il n'y a pas de corps : "chez moi la chair essaie de trouver sa place dans la parole" , disait-elle à Joseph Danan , dans cet ancien numéro de la revue Alternatives théâtrales (le n°61), qui titrait alors : "Ecrire le théâtre aujourd'hui". ..

Aujourd'hui, justement, l'écriture est celle de sa correspondance avec Barbara Métais-Chastanier, "Accidents" , qui paraît ces jours-ci chez ENS éditions; et l'actualité, c'est aussi la reprise, au Théâtre Ouvert, du spectacle "Notre Faust" , élaboré par un ensemble d'artistes - dont Noëlle Renaude , Sabine Macher, Stéphane Bouquet ...- autour de Robert Cantarella ...

"(...) Tout a commencé réellement avec Ma Solange . Cette aventure n'était destinée qu'à une seule chose, traquer, inventer (je ne dis pas, sciemment : réinventer) l'oralité. La faire naître de rien. Ou de dépôt, de déchet, d'informe. Essayer de comprendre comment un travail d'écriture muet, je dirais digital, peut produire une langue parlée. Il ne s'agit pas de retrouver les accidents de la langue au quotidien, mais de créer de toutes pièces une langue singulière, apparemment commune, apparemment familière, mais en réalité totalement falsifiée. Il ne s'agit pas de s'en tenir à des idiolectes, des dialectes, des patois, des sociolectes qui inscrivent immédiatement un corps social, donc épouvantablement réducteur, à l'intérieur même des textes. Ce qui ne manque pas, malheureusement, d'arriver, quand on se satisfait de l'"à première vue" (...)" "Accidents" (ENS éditions)

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......