LE DIRECT

Iran, nouvelle puissance régionale ? / Les Balkans, 20 ans après Srebrenica

1h17

L'accord en discussion sur le nucléaire iranien nous amène en première partie à poser la question de la nouvelle place géostratégique du pays dans la région. En seconde partie, 20 ans tout juste après le massacre de Srebrenica, bilan de la politique européenne dans les Balkans, entre promesses et désillusions
A 12h45 : La revue d'actualité de Xavier Martinet :

  • Offensive de Boko Haram au Nigeria

  • Négociations de paix officielles entre le gouvernement et les talibans afghans

  • Sommet BRICS / OCS (Organisation de Coopération de Shanghaï) à Ufa en Russie

Écouter
6 min
Revue d'actualité 11/07/2015

Première partie : Un accord sur le nucléaire peut-il faire de l’Iran la nouvelle puissance régionale ?

Mohammad Jarad Zarif à l'issue d'une séance de négociations à Vienne
Mohammad Jarad Zarif à l'issue d'une séance de négociations à Vienne Crédits : Leonhard Foeger - Reuters

Ce devait le 30 juin, puis le 7 juillet, puis le 9, c’est désormais au lundi 13 qu’est fixée la date butoir pour trouver le tant attendu accord sur le nucléaire avec l’Iran.

Voilà près de 10 ans que le groupe 5 1, c’est à dire les Etats-Unis, la Chine, la France, le Royaume-Uni, la Russie et l’Allemagne tentent de limiter les activités nucléaires de l’Iran en échange d’une levée des sanctions internationales. Pas étonnant dès lors qu’une certaine fatigue, pour ne pas dire un pessimisme entourent ces négociations.

Et pourtant l’espoir n’est pas éteint d’arriver enfin à un accord. Ils n’en ont pas encore trouvé la clef mais il semblerait que l’Iran et les grandes puissances soient condamnés à s’entendre. Il faut dire que le contexte dans la région n’y est pas pour rien. Effondrement des Etats syriens et irakiens sur lesquels prospère l’organisation Etat Islamique, instabilité en Lybie, au Yémen et même en Tunisie, durcissement du régime en Egypte, l’Iran fait désormais figure d’Etat stable dans la région.

Un accord pourrait-il renforcer la légitimité, voire la puissance de l’Etat perse ? Faut-il s’attendre à de nouveaux rapports de force avec les puissances sunnites, notamment l’Arabie Saoudite ? Accord ou pas à Viennei, ces changements ne sont-ils pas déjà en cours ?

A 13h20, le regard de la presse étrangère par Eric Chol, directeur de la rédaction de Courrier International. Cette semaine : les négociations avec l'Iran vues par les journaux israéliens, libanais et iraniens
Deuxième partie : L’Europe face aux Balkans, 20 ans après Srebrenica
C’était un 11 juillet, il y a 20 ans… Les troupes des forces serbes commandées par le général Mladic s’emparaient de Srebrenica, petite ville de montagne aux confins de la Bosnie et exécutaient 8372 hommes et adolescents..

Un traumatisme pour les bosniaques, un traumatisme pour l’Europe toute entière..

Qualifié en 2004 de génocide par le tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie le massacre eu lieu dans territoire pourtant proclamé « zone de sécurité des Nations Unies ».

20 ans après les accords de Dayton, qui mirent fin au conflit, les Balkans sont-ils devenus cette zone de stabilité et de développement promise par l’Europe en échange de la réconciliation ?

Corruption, persistance des conflits ethniques, difficultés économiques… Si les situations divergent entre les Etats, de la Croatie, intégrée à l’Union en 2013 à la Bosnie-Herzégovine, qui peine encore à instaurer un Etat de droit, force est de constater que le projet d’européanisation des Balkans est loin d’être achevé.

Et d’ailleurs, qu’a-t-elle encore à proposer cette Europe en crise à l’heure où l’un de ses membres, la Grèce, elle aussi issue des Balkans risque sérieusement de quitter le navire ?

Des Bosniens rassemblés autour de tombes du cimetière de Potocari, près de Srebrenica
Des Bosniens rassemblés autour de tombes du cimetière de Potocari, près de Srebrenica Crédits : Antonio Bronic - Reuters

A

13h30, le portrait du jour par Xavier Martinet : Naser Oric , ex-commandant des forces bosniaques chargées de la défense de Srebenica :

Écouter
5 min
Portrait Naser Oric
Naser Oric
Naser Oric Crédits : Reuters
Intervenants
  • géographe, journaliste pour RFI, Le Monde,
  • Politologue, spécialiste des monarchies de la péninsule arabique, chercheuse à l'Institut de recherche stratégique de l'École militaire (IRSEM) et enseignante à l'IEP de Lille
  • historien et politologue, directeur de recherche au CERI Sciences-Po
  • Secrétaire général adjoint de l’OTAN à Bruxelles.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......