LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le fleuve Amour à Nergen

Les mortels sont amusants, avec Silvia Costa et Claudine Doury

59 min
À retrouver dans l'émission

La jeune metteure en scène italienne Silvia Costa adapte Cesare Pavese pour un poème visuel et sonore : "Dans le pays d'hiver" au Festival d'Automne. La photographe Claudine Doury est retournée 27 ans après la première fois, en Sibérie. La cubaine Ana Carla Maza chante son héritage de La Havane.

Le fleuve Amour à Nergen
Le fleuve Amour à Nergen Crédits : Claudine Doury

Il est 23h et les mortels sont amusants. Ils ont une façon de nommer les choses, de compter le temps. Si on se mettait à la place des Olympiens, et qu’on conversait sur notre condition, c’est ce qu’on se dirait. Ils sont amusants, avec leurs vies d’humains, et leurs espoirs. Et leurs choix parfois mauvais. Silvia Costa a choisi les Dialogues avec Leuco de Cesare Pavese, imprégnés par la mythologie grecque. Elle a pris 6 dialogues, pour son spectacle, Dans le pays d’hiver. Elle recréé sur scène, un début du monde, peuplé de créatures, de forêt, d’animaux. Elle fait entendre des dieux dans l’embarras, devant des humains qui n’ont que l’espoir et le destin. Ils les observent d’en haut et s’étonnent, eux qui ont pris l’habitude d’être éternels, ils disent : Tout ce qu’ils touchent devient temps. Devient action. Attente et espoir. Claudine Doury elle, photographie des mortels, et le temps qui passe et l’attente et l’espoir. Justement. Dans les années 90 elle part en Sibérie, où : le ciel est dix fois plus grand qu’ailleurs. Et donc peut-être qu’il y a des yeux qui épient ces vies perdues au milieu de la nature puissante. Elle y est partie, intriguée par un nom : il y a là-bas le fleuve Amour, qui s’étend sur 4400km. Des années après son premier voyage, elle retourne photographier le passage du temps. Le sentiment d’un monde en train de disparaître. Ce sont les dieux qui disent : Sans eux, je me demande ce que seraient nos jours. Les éternels envieraient presque ceux qui n’ont qu’une vie pour espérer. Le temps avance trop vite mais les mortels sont amusants, ils se mettent à compter et donc apprécier chaque seconde de beauté

Silvia Costa,metteure en scène et plasticienne italienne. Elle crée Dans le Pays d’hiver à la MC93 (Bobigny) du 09 au 24 novembre, dans le cadre du Festival d'Automne : un travail scénique en forme de poème visuel, autour des Dialogues avec Leuco de Cesare Pavese. Un texte que l'artiste adapte au plateau, dans une variation d'images où la mythologie grecque appelle le rêve, où le spectateur est invité à habiter poétiquement le monde.

Claudine Doury, photographe. Son exposition Le long du fleuve Amour est présentée à La Galerie Particulière (Paris) du 03 novembre au 1er décembre : elle a photographié des êtres vivants, humains, animaux, végétaux, dans ce paysage autour du fleuve Amour qui s'étend sur plus de 4400 kilomètres, depuis les steppes de Mongolie jusqu’au détroit de Tatarie, face à l’île de Sakhaline en Russie. Large de 13 kilomètres à la fin de sa course, ce fleuve est le géant de l’Extrême-Orient. 

Une odyssée sibérienne, à l'Académie des Beaux-Arts jusqu'au 25 novembre. Prix de Photographie Marc Ladreit de Lacharrière.

LIVE : Ana Carla Maza, violoncelliste cubaine. Son EP sort le 16 novembre, elle sera le 19 novembre en concert au Studio de l'Ermitage (Paris).

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......