LE DIRECT
Maya de Mia Hansen Love

La renaissance avec Mia Hansen-Love et Laurent Van Der Stockt

59 min
À retrouver dans l'émission

Mia Hansen-Love a réalisé "Maya" en Inde, un ancien reporter de guerre va y retrouver l'amour et l'élan. Laurent Van der Stockt, photographe en zone de conflits depuis plus de 25 ans. LIVE : Birds on a wire avec Dom la Nena et Rosemary Standley

Maya de Mia Hansen Love
Maya de Mia Hansen Love

Il est 23h et on peut renaitre à travers un paysage. Ce serait l’antidote : si on est détruit par des images, on se reconstruit par d’autres. Dans le film de Mia Hansen Love, Maya, Gabriel a été retenu, il a été otage. Il rentre à Paris de Syrie, il retrouve le quotidien et le temps plein : plein de son passé, de son présent d’avant et de l’avenir pas certain. Alors qu’il vient du présent pur et violent de la guerre. Dans le cinéma de Mia Hansen Love il y a toujours la question en suspens de : ce qu’on va devenir. Il y a aussi l’idée qu’il ne faut pas penser que c’est fini, le début d’une nouvelle vie, ça arrive souvent finalement. Gabriel le reporter dit : Je m’épanouis dans l’action, pas dans la parole. Mia Hansen Love filme des émancipations, des réconciliations à travers des paysages – ici c’est Goa et la nature indienne dans laquelle Gabriel avait grandi. C’est une cinéaste de l’avenir : puisque le passé est mort et qu’on n’a aucune action possible sur lui, alors on travaille un présent absolu, un moment d’existence pure qui pourra permettre le lendemain. Depuis plus de 25 ans dans des zones de guerre, Laurent Van der Stockt est photographe, en Yougoslavie, en Tchétchénie ou en Irak, il revient avec des images d’après les paysages – ils ont disparu. Alors l’avenir est menacé. Et quand on revient des lieux sans paysages, on n’a pas de réponse toute faite à : comment prendre pied dans le temps. Comment ne pas se laisser engloutir. Mais il n’y a que des secondes parties dans la vie. Ça ne cesse de commencer. Ca meurt et ça renait, comme la nature des paysages qui réapparaissent et nous offrent la possibilité à nous – de repartir

Mia Hansen-Love, réalisatrice : son film Maya sort en salles le 19 décembre. La fiction s’intéresse à la figure du grand reporter, à partir du personnage de Gabriel. On est en décembre 2012 : après quatre mois de captivité en Syrie, deux journalistes français sont libérés, dont Gabriel, trentenaire. Après une journée passée entre interrogatoires et examens, Gabriel peut revoir ses proches ; mais c’est à Goa (Inde) qu’il décide finalement de partir pour s’installer dans la maison de son enfance.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Laurent Van der Stockt, photojournaliste : sa couverture de la Bataille de Mossoul (Irak) pour Le Monde avait été récompensée par le Visa d’or, au Visa pour l’Image 2017.

LIVE : Birds on a Wire (Rosemary Standley & Dom La Nena) : le duo poursuit sa tournée en 2019, dont les 12 & 13 Février 2019 au Centquatre (Paris), avec un nouveau répertoire : Pink Floyd, Cat Stevens, Gilberto Gil, Nazaré Pereira, Bob Dylan...

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Laurent van Der Stockt et Mia Hansen-Love
Laurent van Der Stockt et Mia Hansen-Love
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......