LE DIRECT
Ouaga Girls - Theresa Traoré Dahlberg

Numéro 29. Nouvelles vies de Bagdad à Ouagadougou

1h
À retrouver dans l'émission

Mokhallad Rasem, artiste irakien travaille sur les corps en exil et en attente avec "Chercheurs d'âmes" à Valenciennes. Theresa Traoré Dahlberg est une cinéaste de Suède et du Burkina Faso, son premier long-métrage vient de sortir en salles "Ouaga girls". GRAND BLANC chante AILLEURS.

Ouaga Girls - Theresa Traoré Dahlberg
Ouaga Girls - Theresa Traoré Dahlberg

Il est 23h et un seul corps, est-ce que ça suffit pour plusieurs vies ? On n’en a qu’un, il n’avance qu’avec l’âge mais la métamorphose est limitée. Est-ce qu’alors, on peut prétendre à une autre existence que celle de départ ? Recommencer une vie avec les mêmes données de départ ? Mokhallad Rasem étudie pendant 9 ans à Bagdad, en 2005 il décide de partir, il attendra 5 ans en Belgique avant d’avoir des papiers. Il sait ce que ça veut dire : attendre. Il sait ce que ça veut dire d’avoir à faire plusieurs vies avec un même corps. D’enchaîner les décors. Ce serait trop simple de penser qu’on sera soi-même, ailleurs. C’est trompeur. Ce qui nous a suivi, c’est un corps et c’est juste ça. A partir de là, il faut composer. Quand il retourne à Bagdad en 2015 il pose des questions aux jeunes, qui eux ont même corps et même espace : qui est fatigué ? qui a soif ? qui aime la réalité ? à cette question, personne. Qui a déjà vu une explosion ? tout le monde. _Qui veut fuir ?_beaucoup. Qui a des rêves ? tous. Les rêves ça fait bouger les corps quand on aime moyen la réalité, quand l’idée même d’une nouvelle vie est impossible. Ce sont des corps nouveaux que filme Theresa Traoré Dalhberg à Ouagadougou, des jeunes femmes décidées à devenir mécaniciennes. Une bande de filles qui se retrouve à parler tôlerie, carrosserie, tout en gardant leurs ballerines. Elles prennent les outils qu’on leur a refusés jusqu’ici. Ça s’appelle Ouaga Girls. Les yeux s’habituent autour d’elles à les voir au milieu des roues et des moteurs, les corps se sont inventés une nouvelle vie. Elles répondent : "présente", à l’appel de leurs noms là où on ne les prononçait pas avant. Ça leur fait aimer la réalité. Ce sont des corps qui ne se contentent pas de leur naissance, qui sont en devenir, et peu importe la destination, on croit qu’ils sont en attente mais la métamorphose est en cours

Mokhallad Rasem, artiste irakien. Il présentera au « Cabaret de Curiosités » du Phénix (Valenciennes) un nouveau projet, Chercheurs d’âmes, une installation vidéo du 15 au 17 mars. En partenariat avec La Chambre d’eau, un lieu de résidences d'artistes pluridisciplinaire implanté dans l’Avesnois (Hauts-de-France) qui soutient la création contemporaine dans les territoires ruraux,il est allé à la rencontre de migrants et de réfugiés, d’accueillés et d’accueillants. Ses propos seront traduits de l’anglais par Hélène Joguet-Legent

Theresa Traore Dahlberg, réalisatrice. Son premier long-métrage Ouaga girls est en salles depuis le 07 mars. Theresa Traore Dahlberg a grandi en Suède et au Burkina Faso ; aujourd’hui, elle vit à Stockholm. Ouaga girls raconte l’histoire de Bintou, Chantale et Dina, décidées à devenir mécaniciennes. Elles apprennent le métier au CFIAM (Centre Féminin d’Initiation et d’ Apprentissage aux Métiers à Ouagadougou) depuis quatre ans.

LIVE : GRAND BLANC. Le groupe, qui vient de sortir un nouveau single « Ailleurs », part en tournée en avril-mai : le 10 et 11 avril à Dijon, le 13 avril à Marseille, le 18 avril à Nice, le 20 avril à Saint-Etienne, le 28 avril à Limoges, les 15 et 16 mai à Amiens, les 18 et 19 mai à Caen, les 22 et 23 mai à Lille, le 25 mai à Amnéville.

COUP DE FIL A UNE SCENE NATIONALE : Vincent Hennebicq. L’auteur et metteur en scène présente la pièce Going Home le 15 mars à l’ACB, Scène Nationale de Bar-Le-Duc (55). Un homme noir est égaré dans un parc sous la neige de Hambourg,  avec cinq mille euros à ses pieds, suite à un braquage qui a mal tourné : c’est l’histoire de « Michalak l’éthiopien », un jeune homme, adopté par une famille autrichienne, embarqué dans une histoire chaotique de Salzbourg à Addis Abeba…

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......