LE DIRECT
Bernard Menez dans Du côté d'Orouët

Numéro 33. Bernard Menez acteur solaire

59 min
À retrouver dans l'émission

Bernard Menez est fils de facteur. Il passe son enfance en Bretagne et dans les colonies des PTT. Il devient professeur de maths, avant d'être choisi par le cinéaste Jacques Rozier. Il tournera avec Louis de Funes, François Truffaut, Pascal Thomas.

Bernard Menez dans Du côté d'Orouët
Bernard Menez dans Du côté d'Orouët

Il est 23h - il a le physique d’un homme en vacances. C’est lui qui le dit : Bernard Menez a joué l’homme qui part, le parisien qui va séduire la plus jolie fille du village, l’homme qui prépare l’été, l’homme sur le départ. Il y a des êtres comme ça, qui pour toujours, seront les hommes d’un 30 juin ou d’un premier juillet. Qui ont ce désir-là, collé à la peau à jamais. Ça vient de loin, Bernard Menez dit : « petit déjà, j’étais les vacances ». Mais attention, ça ne voulait pas dire : ne rien faire : au contraire, c’était expérimenter. Dans une famille il y a toujours celui pour qui on dit : c’est l’original, le rêveur. Il y a toujours une grand-mère pour repérer cet enfant-là et dire : il est un peu marginal. Ce sont ces physiques de vacances, qui jamais ne vont intégrer la grisaille. Le fils du facteur Menez, Bernard, est de ceux-là. Il dit : « il paraît qu’il suffit que j’apparaisse pour qu’on sourit ». Il ajoute : je ne suis ni beau ni laid, ça limite et élargit les possibilités. Chez les Menez on n’a pas de télé mais on a le droit d’aller toquer chez les voisins. Quand Bernard enfant voit Jacques Brel chantant la Valse à mille temps avec ses bras, avec ses gestes, il est ému. Son premier rôle c’est le roi mage Balthazar dans la crèche vivante de l’école. Il anime des colos. Pendant les récréations à l’école, il met en scène ses amis. A la caserne à l’armée, il met en scène les appelés. Il part enseigner les maths et la physique chimie, l’avion va partir pour le Canada mais il est rattrapé au vol par un réalisateur, Jacques Rozier. Puis ce seront les films de Pascal Thomas. La rencontre avec Louis de Funès ou François Truffaut. Bernard Menez reste en France –l’été et la vie d’acteur commence à s’étendre à toute la vie. En 1984, son 45-tours Jolie poupée est passé devant Thriller de Michael Jackson au hit-parade. Souvent dans le cinéma, on lui reproche les succès du théâtre Michel et de la chanson populaire. Les êtres avec physique d’homme en vacances et lumière de 30 juin, ça fait des jaloux. Bernard Menez aime raconter la dernière scène du film de Jacques Rozier, Maine Océan : un contrôleur des trains qui veut changer de vie. Bernard Menez a changé de métiers mille fois, il a le physique d’un homme en vacances, c’est-à-dire un homme disponible à rêver et à changer- lui qui a aussi eu envie de faire bouger les lignes en politique. Bernard Menez donne envie de repenser nos physiques d’hommes et de femmes pressés, nos physiques de l’année, nos physiques de septembre pour en faire des physiques de juillet

Bernard Menez, acteur. Il vient de sortir une autobiographie Bernard Menez Je ne vous dis pas tout, aux Editions l'Archipel. Il raconte l'enfance en Bretagne, ses années professeur de mathématiques, la rencontre avec Louis de Funès, François Truffaut, Jacques Rozier, Pascal Thomas.

Sa fille Elisa Menez, comédienne.

Pascal Thomas, cinéaste et complice.

Guillaume Brac, réalisateur qui lui avait offert un rôle dans son premier long-métrage Tonnerre en 2013.

LIVE : CHAPELIER FOU - il réunit dans l'album "!" ses 3 derniers EP. Dans l'émission, le morceau Darling, darling, darling. Pour nous ici, Capitaine Fracasse :

Écouter
4 min
Atelier de la nuit - Capitaine Fracasse Chapelier Fou
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......