LE DIRECT
Bonnie, polaroïd

Numéro 4. La libre circulation des désirs avec Marion Poussier

1h
À retrouver dans l'émission

Ils reviennent d'un grand voyage, on les cueille à la descente du camping-car : la photographe Marion Poussier a emmené son compagnon Laurent et ses deux filles Bonnie et Paula, 3 et 6 ans, plusieurs mois en Iran. Pour renouveler le regard, repartir vers l'inconnu. Faire de nouvelles images.

Bonnie, polaroïd
Bonnie, polaroïd Crédits : Marion Poussier

Il est 23h et on rêve tous du grand voyage. Celui qui nous ferait dire : je suis momentanément absent, avec une date retour lointaine, qui nous ferait écrire des réponses automatiques dans des messageries pour dire : en cas d’urgence ce n’est pas moi, je ne suis plus dans l’urgence, je suis partie prendre du temps. Vous pourriez ajouter : mais quand je rentrerai je serai plus présent que vous, j’anticiperai tous les messages, je serai vivant. On ne se rend pas toujours compte du moment où on ne voit plus rien. Nos yeux sont brouillés. On est parasités. Il y a cette fiction quotidienne qui sort des écrans et des journaux, qui nous fait croire qu’on ne pourrait plus s’entendre dans notre pays, que l’harmonie c’est fini. Qui définit chacun, qui distribue des rôles. Qui incline le scénario. On dresse des murs entre nous à coups de flash infos et de grands dossiers du jour. A un moment on réalise qu’on ne voit plus rien, Marion Poussier a décidé de partir – pour prendre le temps et pour revenir à zéro, avec son compagnon et leurs deux filles Bonnie et Paula ont 3 et 6 ans, elles sont parties avec leurs parents, jusqu’en Iran. Elles y ont passé plusieurs mois. Elles ne le savent pas vraiment mais c’était grâce à elles, ou pour elles, ou à cause. Marion Poussier a réalisé qu’elle était prise dans l’habitude, du regard et de la parole. Que parfois aux questions des enfants qui se posent pour la première fois, elle répondait par des phrases toutes faites parce que dans la vie de tous les jours on n’a pas le temps de tout réinventer. Bonnie et Paula elles, remettaient tout à plat. Quand on est enfant on s’invente des scénarios, on va vers l’autre avant qu’on vous dise : n’accepte rien d’un étranger. On essaie la vie. Après on est grand et on oublie d’essayer la vie, on s’est fait une idée. On n’est pas dupes. L’ère du temps est à la désinvolture, il vaut mieux faire comme si rien ne nous atteignait. On prend des airs de : « rien ne nous étonne plus ». Mais pour le bien être du pays, heureusement certains soignent leurs regards. Heureusement certains vont remettre les compteurs à zéro, regarder comme au premier jour. Ce sera une heure pour les cueillir, Marion Poussier et Laurent, et Paula 6 ans, au retour du grand voyage. A la descente du camping-car. Ce sont des absents, des momentanément absents, revenus encore plus présents, plus entiers, avec des vrais yeux. Des revenants qui nous posent la question à nous : où était-on entre temps ? est-ce qu’on est capables d'inventer des nouvelles réponses à des questions d’enfants ?

Quinze ans
Quinze ans Crédits : Marion Poussier

Marion Poussier, photographe, vidéaste. Ses séries s'appellent : Un été, Récréation, Famille, Love, Quinze ans : elle travaille depuis toujours sur le mouvement des corps dans la vie de tous les jours. Elle revient d'un voyage de six mois en Iran avec son compagnon Laurent Krief et ses deux filles Bonnie et Paula pour le projet Kilomètre zéro qui a bénéficié du soutien à la photographie documentaire contemporaine du Centre national des arts plastiques (CNAP) et du soutien de la SCAM.

Paula sa fille, 6 ans, qui elle aussi rentre d'Iran.

Laurent Krief, son compagnon, photographe cinéaste, a tourné en Iran un western : Western, famille et communisme.

Dessins de Paula - grands parents, prince et princesse, cour de récréation et camping car
Dessins de Paula - grands parents, prince et princesse, cour de récréation et camping car Crédits : Paula
Ce qu'il y avait dans le camping-car
Ce qu'il y avait dans le camping-car Crédits : Marion Poussier

LIVE : PIERS FACCINI. Son album I dreamed An Island sortira le 21 octobre, utopie musicale inspirée d'un pays imaginaire mais aussi de la Sicile médiévale, âge d'or du vivre ensemble. Concert le 8 décembre au Café de la danse, les 11 et 12 février à la Philharmonie de Paris

Pour afficher ce contenu SoundCloud, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Marion Poussier et Paula
Marion Poussier et Paula
Marion Poussier et Paula
Marion Poussier et Paula
Marion Poussier, Paula, Piers Faccini, Laurent Krief
Marion Poussier, Paula, Piers Faccini, Laurent Krief
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......