LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Rufus Wainwright

Numéro 43. La Dolce Vita de Rufus Wainwright

1h
À retrouver dans l'émission

Rufus Wainwright a grandi dans une famille de musiciens : sa mère Kate Mc Garrigle à Montréal et son père Loudon Wainwright II à New York. A 14 ans il entend le Requiem de Verdi et c'est un choc émotionnel. Il rêve de Judy Garland, de comédie musicale et d'opéra.

Rufus Wainwright
Rufus Wainwright Crédits : Matthew Welch

Il est 23h et il faut se réconcilier avec la durée. Ce qui est maintenant loin, et l’avenir incertain. La voix si on la pousse, si on l’écoute dans les détails, comme quand on compte les cernes du bois, alors on entend chaque cycle, chaque cercle, on entend la durée. On entend avant, le siècle dernier. On entend demain. Rufus Wainwright a cette voix qui comme l’écorce d’un bois embrasse un temps plus grand que nous. Il y a l’épaisseur et la densité. Il y a la majesté. Rufus Wainwright le flamboyant aime les chansons lentes qui font pleurer. Celles qui font qu’on entend la vie en entier. Qu’on revoit en une seconde ce qui n’existe plus. Quand il est enfant, il est réveillé le matin par sa mère qui joue Chopin. Il grandit comme il dit dans une « caserne folk » avec deux parents chanteurs – il fallait faire ses gammes et pas question de regarder la télé. Jusqu’à ses 13 ans avec sa sœur Martha, ils sont persuadés que la vie c’est ça : que tout le monde enregistre au moins un disque, qu’on écrit des chansons. On existe pour ça, comme ça. Un critique avait dit en parlant de sa mère Kate McGarrigle : si les anges chantaient, ça ressemblerait à ça. Rufus enfant était dans les nuages, solitaire. Au lieu de jouer au ballon, il joue aux dieux grecs. Rufus adolescent tombe en amour devant l’opéra – les ballades du 19è, tout ce qui accompagne un autre temps. Il rêve d’être le nouveau Verdi. Ce n’est pas un ange mais un prince. Il fait dire pour le décrire des mots passés, surannés, qu’on a rangés : flamboyant, majesté, sophistiqué – des mots qui finalement, font du bien à prononcer. Ça nous reconnecte avec la beauté. Dans ses premiers morceaux, il interpelle Desdemone, Violetta, il parle à Schubert. Rufus Wainwright a une façon de tenir les notes quand il chante : les feux d’artifices t’appellent, il tient et on entrevoit la vie d’hier, la vie de demain. Il a la durée dans la voix. Rufus Wainwright était persuadé de mourir jeune. Ca ne s’est pas passé, il domine le temps. Il assure qu’il n’écrit pas vraiment la musique, il suffit d’épousseter dit-il, de mettre à jour ce qui existe. Il a la voix comme un aimant, comme un scratch qui note à note, nous attrape, nous colle face à hier, face à demain, et alors on voit la durée, on voit la beauté, ce n’est pas une chanson c’est une symphonie, on se réconcilie avec ce qui va s’arrêter, ce qu’on a perdu et ce qui va durer, on ne veut plus quitter les chansons lentes qui font pleurer

Rufus Wainwright, compositeur et chanteur. Fils du chanteur Loudon Wainwright II et de Kate Mc Garrigle, sa soeur Martha Wainwright est aussi musicienne. A retrouver sur Facebook. Avec Bernadette Colomines, il co-écrit en français son premier opéra : Prima Donna, donné à la Philharmonie de Paris.L'histoire d'une cantatrice qui a arrêté la scène avant d'envisager revenir, inspirée d'entretiens de Maria Callas. Il prépare son second opéra à partir des Mémoires d'Hadrien de Marguerite Yourcenar. Il a fondé la Kate McGarrigle Foundation, à la mort de sa mère. Interprète : Xavier Combes.

Natalie Dessay, cantatrice, conviée par Rufus Wainwright.

Dans l'émission : Rufus Wainwright et Natalie Dessay lisent ensemble un extrait de Pelléas et Mélisande. On entend la voix de Serge Gainsbourg, de la Callas, de Marianne Faithfull lisant un Sonnet de Shakespeare.

LIVE : RUFUS WAINWRIGHT Les feux d'artifice t'appellent A woman's face :

Écouter
3 min
Atelier de la nuit - A woman s face RUFUS WAINWRIGHT

Rufus Wainwright adolescent avec sa mère et sa tante :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Nouveau clip : Signed, Sealed, Delivered (I'm Yours)

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

TOURNEE en France en décembre 2017 !

9 décembre - Aix-en-Provence @ Grand Théâtre de Provence

11 décembre - Rennes @ Théâtre Nationale de Bretagne Rennes

12 décembre - Vannes @ Théâtre Anne de Bretagne

14 décembre - Perpignan @ Théâtre de l’Archipel

16 décembre - Reims @ La Cartonnerie / La Comédie de Reims a Centre Dramatique Nationale

18 décembre - Paris @ Théâtre Bouffes du Nord

19 décembre - Velizy @ L’Onde

Rufus Wainwright en LIVE dans "Une vie d'artiste"
Rufus Wainwright en LIVE dans "Une vie d'artiste"
Natalie Dessay et Rufus Wainwright lisent Pelléas et Melisande
Natalie Dessay et Rufus Wainwright lisent Pelléas et Melisande
Natalie Dessay et Rufus Wainwright
Natalie Dessay et Rufus Wainwright
Natalie Dessay et Rufus Wainwright
Natalie Dessay et Rufus Wainwright
Rufus Wainwright, Aurélie Charon et Lionel Quantin
Rufus Wainwright, Aurélie Charon et Lionel Quantin
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......