LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Après l'ombre, Stéphane Mercurio

Numéro 30. Renaissances et plans B avec Didier Ruiz, Stéphane Mercurio et Grand Corps Malade

1h
À retrouver dans l'émission

Stéphane Mercurio a filmé dans "Après l'ombre" d'anciens détenus longue peine qui préparent un spectacle avec le metteur en scène Didier Ruiz. Grand Corps Malade sort l'album "Plan B", il chante les vies qui recommencent, l'adaptation de l'être humain.

Après l'ombre, Stéphane Mercurio
Après l'ombre, Stéphane Mercurio

Il est 23h et notre vie peut s’arrêter alors qu’on est encore là. C’est fini et pourtant on respire. La deuxième vie, ça fait mal au début et ça nécessite des efforts, c’est un peu moins donné que la première. Mais il n’y a pas de défaites il y a des plans B. Le plan A on n’avait presque pas assez donné de soi. Le plan B c’est repartir, recommencer, alors même qu’on n’en avait pas fini avec le rêve d’avant. Mais il va falloir s’adapter. Après avoir été enfermé, il faut se réinventer. Stéphane Mercurio a réalisé Après l’ombre, elle filme d’anciens détenus, ceux qu’on appelle : les longues peines. Ils préparent un spectacle mis en scène par Didiez Ruiz. Ils commencent par dire à quoi bon ? L’un d’eux dit : je n’ai pas parlé pendant 9 ans. Ils ont purgé une peine, ils sont sortis. Mais la prison les poursuit dans les corps. Ici ils retrouvent les mots et avec eux, la possibilité de dire ce qu’ils ont traversé et de d’ouvrir ce qu’ils vont être demain. C’est l’auteur Cesare Pavese qui écrivait dans son journal posthume Le métier de vivre : « Il y a quelque chose de plus triste que vieillir, et c’est de rester enfants ». Il y aurait quelque chose de plus triste que sortir de prison, ce serait d’y rester malgré tout dans la nouvelle vie. Les mots font repartir le corps. Grand Corps Malade a été enfermé dans le sien - il aurait pu devenir prof de sport, mais un séjour à l’hôpital plus tard, le corps il doit le rééduquer, il vit grâce à la deuxième chance. Il chante le Plan B. Le plan B c’est pas forcément le pas choisi, c’est celui auquel on n’avait pas pensé. Il écrit : il faut s’adapter sans trembler. Grand Corps Malade chante : un espoir adapté. La victoire en milieu hostile. C’est de l’espoir dos au mur, quand on n’a plus d’espace pour reculer. Certains diront reconversion. Lui il appelle ça _changer d’espoir._Le placer ailleurs. Il y aurait quelque chose de plus triste que devoir changer de vie, ce serait vivre dans le souvenir de celle qui est finie

Stéphane Mercurio, réalisatrice. Son film Après l’ombre sort en salles le 28 mars. Elle l’a réalisé à partir du travail théâtral que le metteur en scène Didier Ruiz a mené avec d’anciens détenus, à l’occasion de sa pièce Une longue peine. Le film s’attache à ce travail au long cours, avec des hommes détenus pour longue peine, et montre comment l’enfermement et l’isolement s’inscrivent dans la chair et les corps mêmes. Quatre hommes et la compagne de l’un d’entre eux racontent leur histoire, ces années passées « à l’intérieur » puis celles qui ont succédées « à l’extérieur » : les traces qu’elles laissent sur eux, sur leurs paroles, leurs silences, leurs regards, auxquels Didier Ruiz ménage une place pour faire les récits de l’indicible.

Didier Ruiz, metteur en scène. Sa pièce Une longue peine, qui fait l’objet du film de Stéphane Mercurio, sera jouée le lendemain mardi 20 mars à La Comédia (Paris), dans le cadre du festival Paroles Citoyennes. Les récits du spectacle sont publiés aux Editions La passe du vent. Dans le film de Stéphane Mercurio, ce sont les dix jours de résidence de travail entre l’équipe de Didier Ruiz et ces anciens détenus qui sont filmés, et à l’issue desquels aura lieu la création à la Maison des Métallos (2016).

LIVE : Grand Corps Malade. Son sixième album Plan B est sorti le 16 février. Sa tournée se poursuit dans toute la France jusqu’au 04 août, et s’achève les 06 et 07 décembre 2018 à la Salle Pleyel (Paris). Avec Mehdi Idir, il a co-réalisé le film Patients (2017), sur l’histoire de Ben, un jeune homme qui réalise tout ce qu’il ne peut plus faire à son arrivée dans un centre de rééducation suite à un grave accident… Comme le travail des anciens détenus avec Didier Ruiz, filmé par Stéphane Mercurio, l’aventure de Ben est qualifiée par ses auteurs de « voyage » : celui qui qui consiste à passer d’un état à un autre, pour renaître ailleurs, autrement.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......