LE DIRECT
Footballeuses, Mickael Phelippeau

Numéro 27. Corps sportifs

1h
À retrouver dans l'émission

Jacques Gamblin et son neveu le danseur Bastien Lefèvre ont créé le spectacle "1 heure 23’14’’ et 7 centièmes" : au Théâtre du Rond-Point jusqu’au au 18 mars. Mickaël Phelippeau a créé "Footballeuses" avec 11 joueuses, Brigitte Hiégel en fait partie. WEEK END AFFAIR sort son deuxième album.

Footballeuses, Mickael Phelippeau
Footballeuses, Mickael Phelippeau

Il est 23h et on n’est pas des machines à mouvements. Pourtant on s’éloigne de son corps et de plus en plus. Ça correspond au moment où on s’éloigne de son enfance, de l’entraînement du mercredi ou du samedi, la vie d’adulte ça n’a pas le temps pour le corps d’avant. Les élans collectifs où on allait perdre ou gagner, sans jouer sa vie, c’est fini. On est entré dans l’endurance et dans la réalité et si on perd, c’est pour de vrai. Le spectacle de Jacques Gamblin et Bastien Lefèvre s’appelle 1h23 min’14 sec et 7 centièmes. C’est la vie avec chronomètre, la vie où chaque centième est important, le sport ça permet d’habiter le temps autrement. Ça permet de l’habiter vraiment. Le temps ne passe pas, il est compté. On est avec lui, à côté, on s’y colle et on oublie l’avant et l’après, c’est un long présent. Leur question c’est : comment on partage une danse et l’expérience ? C’est un dialogue entre l’élève et l’entraîneur qui lui dit : tu n’es pas une machine à mouvements. Et qui lui demande : quelle histoire tu racontes ? Qu’est-ce que tu veux nous dire avec ton geste ? Parce qu’évidemment, le corps c’est une histoire, une fiction. Mickael Phelippeau le sait et chaque fois, prend un corps pour en sortir quelques mots, comme les phrases essentielles d’une biographie en action. Cette fois-ci ça s’appelle Footballeuses, c’est un portrait collectif, 11 footballeuses qui prennent le temps d’inscrire leur présence. Elles s’échauffent, s’habillent, soufflent, et on perçoit que si chacune est là, c’est après un petit acharnement. Ça n’allait pas de soi. Mais le football c’est un monde de prolongations. Un monde de surfaces de réparations. Un monde de fiction. C’est Jacques Gamblin qui sur scène dit à son élève : « je veux que tu sois un militant de la joie ». Il retrouve son corps, refait le premier pas et se remet à habiter le temps qu’on lui avait volé

Jacques Gamblin, comédien. Avec son neveu, le danseur Baptiste Lefèvre, il a co-écrit et interprète la pièce 1 heure 23’14’’ et 7 centièmes : à l’affiche du Théâtre du Rond-Point (Paris) jusqu’au au 18 mars, le spectacle  finit sa longue tournée. Le texte rejoint les précédents signés par  Jacques Gamblin, et publiés aux éditions La Dilettante : Le toucher de la hanche et Entre courir et voler, il n’y a qu’un pas,  disponibles à la librairie du théâtre. Ici Jacques joue le coach, il  parle ; Bastien joue l’athlète, il danse. La relation se tisse au fil des objectifs à atteindre, dans un duo physique, au cours  d’un entraînement tout en tensions, où le maître et le disciple se  renvoient la balle de l’admiration, de l’essoufflement, de  l’acharnement…

Bastien Lefèvre, danseur. Avec  Jacques Gamblin et avec leur vingt-cinq ans d’écart, il a co-écrit cette pièce.  Issue de la formation professionnel Coline, il est interprète pour  Michel Kelemenis, Thierry Thieu-Niang, Patrice Chéreau, Héla Fattoumi et  Eric Lamoureux ; il collabore désormais comme chorégraphe aux dernières créations de Jacques Gamblin, Lola Naymark et  Léna Paugam.

Lecture: extrait de "Football" de Jean-Philippe Toussaint.

Mickaël Phelippeau, chorégraphe. Dans sa pièce Footballeuses,  il invite 11 joueuses à investir un plateau de théâtre pour rapporter  certaines de leurs expériences et porter le poids de leur propre parole. Sur scène, leurs récits révèlent la joie  et la force de faire groupe autant que les stéréotypes et violences  avec lesquels elles doivent vivre et travailler. Une nouvelle occasion  d’interroger les liens entre un plateau de théâtre et un terrain de sport, tous deux si collectifs, où résonnent des corps  singuliers, intimes. La pièce continue de tourner, avec notamment le 12 mai au Théâtre Dedans dehors (Brétigny-sur-Orge). 

Brigitte Hiegel, footballeuse, dans l'Essonne (91), interprète de la pièce de Mickaël Phelippeau.

LIVE : Weekend Affair. Louis Aguilar (basse, voix) et Cyril Debarge (batterie, chœurs) forment le duo lillois  Weekend Affair. On a pu les entendre la semaine dernière au Hasard  Ludique (Paris) pour leur release-party qui fêtait leur deuxième disque Du rivage, sorti le 02 février sur le label Partyfine. En concerts le vendredi 02 mars au St-So (Lille), le samedi 03 mars à L’Harmonium (Bruxelles), le jeudi 28 mars à La Lune des Pirates (Amiens), le samedi 31 mars pour un Goûter Concert à La lune des Pirates (Amiens), le samedi 14 avril (Aytré), le jeudi 19 avril pour un DJ Set, Café Oz, (Lille)

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......