LE DIRECT
Nora Chipaumire

Les corps se soulèvent avec la performeuse Nora Chipaumire

1h
À retrouver dans l'émission

La chorégraphe américaine originaire du Zimbabwe, Nora Chipaumire, propose une trilogie de performances autour de l'émancipation des corps noirs, inspirée par Patti Smith, Grace Jones et Rit Nzele. Leyla McCalla sort "Capitalist blues", nouvel album engagé.

Nora Chipaumire
Nora Chipaumire

Il est 23h et les corps ont une histoire. Comme chaque histoire, ça se raconte et ça se modifie si on ne s’en satisfait pas. Nora Chipaumire fait la différence entre les gens qui pensent assis et les gens qui pensent en mouvement. Elle fait évidemment partie de cette seconde catégorie. Les mots arrivent après, elle a besoin du corps pour parler. Et c’est rare de voir un corps, vraiment. La vie commence et on est témoin du sien : son corps d’enfant, d’adolescent. On est à côté, on l’observe. On prend garde d’être normal. De passer inaperçu tout en se faisant remarquer. Et puis il y a ce moment où l’on devient adulte. On est comme convoqué par son corps. Là on décide d’agir sur son histoire ou alors d’avancer sans trop s’en soucier. Nora Chipaumire n’a pas raté ce rendez-vous. Elle parle du corps noir et le libère de tous les stéréotypes qu’on lui colle. Elle imagine des performances comme des célébrations. Souvent on est debout – on se lève, devant la force qui est là, on ne peut pas faire autrement. Elle danse, elle chante, et le public l’entoure. Elle a imaginé une trilogie. On commence par le PUNK, puis la POP puis enfin la RUMBA. On retraverse des univers qui quand elle était adolescente, au Zimbabwe, l’ont marquée. Patti Smith. Grace Jones. Rit Nzele. Elle ne veut pas réduire ça au mot : danse. C’est du live art, de l’art vivant. Avant elle faisait des études de droit, ce qui n’est pas si éloigné de la volonté de rendre justice aujourd’hui à l’histoire des corps. De leur rendre leur liberté. Pour que le sol sur lequel on marche sente bien que le corps ne fait pas que passer

Nora Chipaumire, chorégraphe et danseuse new-yorkaise originaire du Zimbabwe : artiste en vue de la scène contemporaine new-yorkaise sur la question de l’émancipation du corps noir, 100 % Pop est le second volet de sa trilogie qui rend hommage à Grace Jones, célèbre chanteuse et mannequin jamaïcaine.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Elle parle français ce soir grâce à Marguerite Capelle

LIVE : Leyla McCalla, musicienne américaine originaire d’Haïti : la chanteuse est en tournée en France en 2019, jusqu’à la Cigale (Paris) le 27 mars ; son dernier album s’appelle The capitalist blues.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Nora Chipaumire et Leyla MacCalla
Nora Chipaumire et Leyla MacCalla
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......