LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Contre ton coeur, Teresa Villaverde

Qu'est-ce qui arrive à nos vies, avec Teresa Villaverde, Maria de Medeiros et Bastien Lallemant

59 min
À retrouver dans l'émission

La réalisatrice portugaise Teresa Villaverde sort son dernier film "Contre ton coeur", une famille implose dans un contexte de crise sociale. Maria de Medeiros accompagne la cinéaste, avec qui elle a beaucoup tourné. Le Centre Pompidou lui consacre une rétrospective. LIVE BASTIEN LALLEMANT.

Contre ton coeur, Teresa Villaverde
Contre ton coeur, Teresa Villaverde

Il est 23h et qu’est ce qui arrive à nos vies ? Dans le film de Teresa Villaverde, c’est Marta, l’adolescente qui pose la question à sa mère. Elle a 17 ans et elle voit bien que la lumière s’éteint. L’électricité a été coupée. Le film s’appelle « Contre ton cœur » et entre dans une famille, un père une mère une fille, que la réalité propulse hors de tout ce qu’ils avaient imaginé. Le père n’a plus de travail et la mère doit en faire deux. La famille, ça s’effondre lentement, ce n’est pas comme le bâtiment, tout reste en place. Sauf qu’on ne se regarde plus, on ne se parle plus. La crise a attaqué le langage et les liens, on ne peut ou on ne veut pas dire. On n’a plus rien à dire. On se sent vite inutile voire inexistant quand on a uniquement du temps à tuer. Teresa Villaverde filme l’obscurité qui gagne. L’attente. L’amie de Marta dira : la vie ça devrait être ça, vivre dans une chanson et envoyer balader tout le reste. Sauf que la vie n’est pas une chanson et que plus personne ne connaît les paroles. Depuis toujours le cinéma de Teresa Villaverde affronte le silence, la poésie d’un temps incertain, des visages adolescents qui ne lâchent pas l’idée du futur. Et puis la ville est là, la nature est là, la mer est là. On y va pour retrouver un peu de liberté. Dans son dernier court métrage, elle répond à une autre question « Où en êtes-vous, Teresa Villaverde ? ». Elle est à Rio de Janeiro, dans une école de Samba, au milieu des chants en honneur à toutes les communautés discriminées. Parce qu’il faut porter la voix pour les défendre, elles sont attaquées. Teresa Villaverde en est là. On en est là. Qu’est ce qui arrive à nos vies ? Il faut s’habituer à la question et multiplier les réponses

Teresa Villaverde, réalisatrice, auteure et productrice portugaise. Son film Contre ton cœur sort en salles le 19 juin ; à cette occasion, le Centre Pompidou lui consacre une rétrospective en sa présence, du 14 au 30 juin : une double actualité dont France Culture est partenaire. La cinéaste, auteure d’une dizaine de films, y présente notamment un court métrage inédit, commandé par le Centre Pompidou, dans la collection « Où en êtes-vous ? » : Où en êtes-vous Teresa Villaverde ? 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Contre ton cœur poursuit son œuvre radicale, engagée et poétique, donnant à voir le quotidien bouleversé d’une famille : le père se retrouve au chômage, la mère doit alors cumuler deux emplois. Mais leur fille est bien décidée à ne pas se laisser abattre et à continuer à vivre sa vie d’adolescente. Une distance trouble s’installe entre eux : le début d’une lente implosion, chacun cherchant à s’adapter à sa façon à cette situation nouvelle. 

Maria de Medeiros, comédienne. Egalement réalisatrice et chanteuse, elle aussi portugaise, Maria de Medeiros a tourné dans plusieurs film de Teresa Villaverde : Alex (A Idade Maior), Deux frères, ma sœur (Três Irmãos), Eau et sel (Água e Sal)…). Elle est présente au sein de la rétrospective que le Centre Pompidou consacre à la cinéaste, qu’elle connaît bien. Elle a notamment reçu la Coppa Volpi de la meilleure actrice à la Mostra de Venise en 1994 pour son film Deux frères, ma sœur

LIVE : Bastien Lallemant. Son disque Danser les filles est disponible sur le label Zamora depuis le 24 mai. Ses siestes acoustiques continuent de sillonner la France tout l’été : le 23 juin à la Maison de la Poésie (Paris), du 07 au 23 juillet à la Collection Lambert pour le Festival d’Avignon Off (Avignon). 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......