LE DIRECT
Millenium Blues

Numéro 22. Le blues du millénaire

1h
À retrouver dans l'émission

Faïza Guène sort son nouveau roman "Millenium Blues", elle suit Zouzou, enfant des années 90, dans la bascule du millénaire. Ariane Chemin et Raphaëlle Bacqué ont écrit "La Communauté" pour décrire l'histoire de la ville de Trappes, d'où Jamel ou Omar Sy sont issus.

Millenium Blues
Millenium Blues

Il est 23h et les années 90 nous ont menti. Quand on décrit les enfances des années 90, elles ont des airs d’âges d’or, de mélange paisible, de siècle qui finit tranquille, sûrement parce qu'elles ont été vécues avec des yeux de 9, 10 ans. Mais quand même, ça s'annonçait pas si compliqué. On a eu 15 ans en l’an 2000 et le futur commençait. On était encore Champions du Monde. Les 11 septembre ne voulaient encore rien dire, ce n’était pas une date. C’est Maupassant qui écrivait : On pleure parfois les illusions avec autant de tristesse que les morts. Les enfants des années 90 sont des enfants avec illusions perdues. Faïza Guène décrit l’enfance de Zouzou, elle qui fait partie du monde d’après, qui s’inscrit dans la liste noire de : ce qui a tout gâché. Elle se moque des expressions toutes faites comme : Refaire sa vie. Elle écrit : On ne refait jamais sa vie. On la continue, tant bien que mal, en boitant, la figure pleine de cicatrices. Zouzou, au début a 12 ans, et plus tard à 30 elle pensera : Que s’est-il passé pour que nous laissions ce millénaire nous voler le feu ? Elle a le Millenium Blues. Le forfait Millenium était arrivé, c’était gratuit d’appeler entre 20h et 8h du matin. On pouvait parler à l’infini. Parler sans avoir quelque chose à dire. Faiza Guène elle, écrit l’essentiel, révolutionne la langue, met dans l’écriture la vitesse de son époque. Comme si l’affaire de nos vies c’était cette bascule de siècle, et ce qu’il reste entre deux générations. Dans La Communauté, Ariane Chemin et Raphaëlle Bacqué construisent leur livre comme un roman – et ce sont plus de 20 ans à Trappes, dans les Yvelines. Elles réfléchissent aussi à ce qu’on transmet, aux pères travailleurs et absents souvent, aux mères attentives mais fatiguées. Qu’est-ce qu’un lieu, un pays, permet aux êtres de se donner ? -et qu’est-ce qu’il empêche ? Elles écrivent l’histoire de ces hommes venus pour travailler et « présumés nés le 1er janvier » et de leurs enfants. Comment on entre dans l’histoire avec une date de naissance incertaine. Elles racontent les conseillères de désorientation qui proposent des BTS avec des noms flippants, comme bio service. Le personnage de Faïza Guène elle, a fini par prendre le millénaire à bras le corps, sait que : Quelque part dehors, il y avait quelque chose de plus léger à vivre – et comme le rapport à la vie est un rapport au temps, elle finit par dire : Ceux qui espèrent ont toujours une longueur d’avance 

Faïza Guène, romancière. Elle publie son cinquième livre ce mois-ci : Millénium Blues (Fayard, 2018) suit par épisodes, par âges, le parcours tourmenté de Zouzou, personnage féminin qui reflète une génération bousculée par l’arrivée du nouveau millénaire. Tout commence à Paris, par un accident, en août 2003, en plein cœur de la canicule, pour raconter ce qui circule dans une existence d’enfant, d’adolescente, puis de jeune femme, et enfin de mère, entre la fin des années 1990 et aujourd’hui…

Ariane Chemin et Raphaëlle Bacqué, grands reporters au Monde. Les deux journaliste publient leur troisième livre écrit ensemble, La communauté (Albin Michel, 2018). Cette enquête sur la ville de Trappes (Yvelines), fait le portrait d’un territoire vécu, complexe et attachant. Terrain de départ pour des artistes comme Jamel Debbouze, Omar Sy ou La Fouine, terrain politique pour Benoît Hamon qui croyait en faire son laboratoire présidentiel, pour son maire qui a été élu sur la promesse de faire barrage à la construction d’une mosquée, ou dans une autre dimension pour l’Etat Islamique qui y a recruté plusieurs jeunes gens partis s’engager en Syrie, Trappes est aussi le terrain où vivent et agissent une foule d’anonymes : des profs, des imams, des prêtres, des habitants, des jeunes gens, à la rencontre desquels vont les co-auteures.

LIVE : Mendelson. Un titre de l'album Sciences politiques (2017), qui adapte librement des morceaux d’auteurs et compositeurs anglophones, tous revisités en français. Pascal Bouaziz et ses musiciens seront en concert jeudi 25 janvier à L'Aéronef à Lille (59), invités par Jules-Edouard Moustic à l'occasion du vernissage de l'expo Hara Kiri.

COUP DE FIL A UNE SCÈNE NATIONALE : Didier Ruiz. Avec La Compagnie des Hommes, le metteur en scène présente sa pièce Une longue peine le mardi 23 janvier au Théâtre de l’Agora, Scène Nationale d’Evry et de l’Essonne (91). Cette création réunit d’anciens hommes détenus qui ont en commun d’avoir purgé de longues peines d’incarcération, pour témoigner sur le plateau de ce qui les lient : l’enfermement, l’isolement, la privation de libertés, la solidarité à l’intérieur de murs…

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......