LE DIRECT
André Franquin dans son bureau en Belgique en 1996

André Franquin, génial, modeste et discret

59 min
À retrouver dans l'émission

L’homme est discret, pour ne pas dire secret. Modeste en tout cas (le nom de l’un de ses personnages)… Se conformant volontiers à l’idée alors commune que la bande dessinée était une discipline enfantine et ses créateurs, d’honnêtes artisans.

André Franquin dans son bureau en Belgique en 1996
André Franquin dans son bureau en Belgique en 1996 Crédits : Frederic REGLAIN - Getty

"Qui êtes-vous ? Gaston.

Qu'est-ce que vous faites ici ?

J'attends.

Vous attendez quoi ?

J'sais pas… J'attends…"

Un beau jour de 1957, les lecteurs du journal de Spirou voient apparaître dans les marges de leur hebdomadaire un type mou et hésitant, qui délaisse très vite le nœud papillon et la veste un peu cintrée qu’il arborait dans un premier dessin pour un vieux mégot et un pullover râpé. Ces lecteurs ne savent pas encore que ce « héros sans emploi » va devenir une icône de la bande dessinée franco-belge, mais ils connaissent son créateur, qui depuis plus de dix ans trimballe aux quatre coins de la planète le héros plus traditionnel qui a donné son nom à leur journal (Spirou, donc, pour ceux qui ne suivent pas) : André Franquin !

Par Victor Macé de Lépinay. Réalisation : Ghislaine David. Attachée d'émission : Claire Poinsignon. Avec la collaboration d'Annelise Signoret de la Bibliothèque centrale de Radio France.

Intervenants
L'équipe
Production déléguée

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......