LE DIRECT
Robert Mapplethorpe, Dora Maar, Richard Avedon, Annemarie Scharzenbach, Pierre Molinier
Épisode 4 :

Annemarie Schwarzenbach (1908 – 1942), "l’ange inconsolable"

58 min
À retrouver dans l'émission

Journaliste, photographe et écrivain suisse, Annemarie Schwarzenbach est devenue une icône. Dans l’Europe déchirée des années trente orchestrée par l’Allemagne nazie, elle lutte aux côtés des "enfants terribles" de Thomas Mann. Sa vie est fulgurante, son destin tragique.

Portrait de Annemarie Schwarzenbach (1908-1943) ecrivain suisse
Portrait de Annemarie Schwarzenbach (1908-1943) ecrivain suisse Crédits : LEEMAGE - AFP

Cet "ange inconsolable", comme la surnomma l’écrivain Roger Martin du Gard, n’a jamais cessé de fuir. Dans ses errances à travers le monde, drogue, amours homosexuelles et internements psychiatriques se confondent. Résolument moderne, elle affiche une liberté de ton dans des textes engagés. Son écriture est précise et d’une rare authenticité. 

Afghanistan, Bala Murgab : femmes et enfants sur des ânes (1939)
Afghanistan, Bala Murgab : femmes et enfants sur des ânes (1939) Crédits : Annemarie Schwarzenbach

Née à Zurich en 1908, Annemarie Schwarzenbach est élevée dans le giron d’une riche famille d’industriels suisses, sympathisante de l’extrême droite. C’est en choisissant le métier de journaliste que la jeune femme se décale des idées politiques de son milieu, même si elle n’arrivera jamais à couper complètement les liens. 

Cette personne était une grande bourgeoise très riche, et en même temps une antifasciste, une amoureuse dans une quête d'absolu incroyable, une amie. Véronique Aubouy

Afghanistan, Bala Murgab : hommes et instruments de musique (1939-1940)
Afghanistan, Bala Murgab : hommes et instruments de musique (1939-1940) Crédits : Annemarie Schwarzenbach

A Berlin, elle initie aux côtés de Klaus et Erika Mann, la revue antifasciste Die Sammlung, avant de partir en 1934, seule au volant de sa voiture, rejoindre à travers la Turquie et la Syrie, un groupe d’archéologues. Elle y rédige son premier livre important, Un hiver au Proche-Orient, et réalise plusieurs reportages pour des journaux suisses. 

Afghanistan, Bala Murgab : hommes assis devant un mur (1939-1940)
Afghanistan, Bala Murgab : hommes assis devant un mur (1939-1940) Crédits : Annemarie Schwarzenbach

Un an plus tard, elle épouse un diplomate français en poste à Téhéran, Claude Clarac. En Suisse, elle entreprend une première cure de désintoxication. Puis, c’est la période américaine : elle s’intéresse aux mouvements syndicaux et fait la connaissance à New York de l’écrivain Carson McCullers. Cette "petite sœur jumelle" lui voue un amour fou et lui dédicace son deuxième livre : Reflet dans un œil d’or

Afghanistan, Bala Murgab : enfants sous un arbre (1939-1940)
Afghanistan, Bala Murgab : enfants sous un arbre (1939-1940) Crédits : Annemarie Schwarzenbach

Lorsqu’elle rentre en Europe, la guerre a éclaté. En 1939, elle part en Afghanistan avec la photographe suisse Ella Maillart. Plus dépendante de la drogue que jamais, Annemarie fait vivre des moments difficiles à sa compatriote, qui en relate l’épopée dans son livre La Voie cruelle.

Elles partent sur les routes, sur les pistes. Annemarie étant habillée en pantalon de flanelle grise, et la Maillart avec des jupes, c'est un couple aux yeux de l'extérieur. Dominique Grente

Afghanistan : Halte d'une caravane transportant du sel gemme en blocs (1939- 1940)
Afghanistan : Halte d'une caravane transportant du sel gemme en blocs (1939- 1940) Crédits : Annemarie Schwarzenbach

Lors d’un dernier séjour en Afrique, où Annemarie rejoint à Brazzaville les Forces françaises libres, elle est prise pour une espionne nazie. Très éprouvée, elle écrit beaucoup, dont une série de poèmes, Les Rives du Congo-Tétouan, et semble avoir retrouvé une certaine sérénité lorsqu’elle rentre en Suisse. C’est alors qu’elle est victime d’un accident qui lui coûte la vie. Elle a 34 ans. 

Après sa mort, une grande partie de sa correspondance est détruite par sa mère. 

Un documentaire de Vinciane Moeschler, réalisé par Ghislaine David. Prise de son : Olivier Dupré, Jean-Michel Bernot, Valérie Lavallart, Jakez Hubert. Mixage : Claire Levasseur. Textes lus par Garence Clavel. Documentation et recherche internet : Annelise Signoret. Collaboration : Juliette Dronne. (1ère diffusion : 21 avril 2018).

Afghanistan : homme accroupi devant un mur de buissons érigé contre la chaleur (arrosé d'eau) - 1939-1940
Afghanistan : homme accroupi devant un mur de buissons érigé contre la chaleur (arrosé d'eau) - 1939-1940 Crédits : Annemarie Schwarzenbach

Textes d'Annemarie Schwarzenbach lus dans l'émission

La Cage aux faucons et autres récits (Der Falkenkäfig), trad. D.-L. Miermont et Nicole Le Bris, Payot, 2013

Orients exils, nouvelles, trad. D.-L. Miermont, Payot, 2000

Où est la terre des promesses ? (Alle Wege sind offen), trad. D.-L. Miermont, Payot, 2005

Rives du Congo / Tétouan (Kongo-Ufer / Aus Tetouan), trad. D.L. Miermont, postface Nicole Le Bris, Esperluète, 2005     

Loin de New York, Reportages et photographies (1936-1938), trad. D.L. Miermont, 2006, Payot Poche.    

Pour aller plus loin

Toutes les photos prises par Annemarie Schwarzenbach libres de droits

Une bibliographie sur le site de Babelio

Marianne Breslauer, "Les mille visages d’Annemarie Schwarzenbach" : un portrait proposé par le site Swissinfo.ch à l’occasion du centième anniversaire de la naissance de l’écrivain, 22 mai 2008

"Annemarie Schwarzenbach et l’Orient : une interview avec Dominique Laure Miermont et Nicole Le Bris", Anabases, 2009

Gilles Collard, "Klaus et Annemarie : quand politique et poétique sont indissociablement liées", La règle du jeu, 6 mai 2012

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Les mille visages d’Annemarie Schwarzenbach. Portrait proposé par le site Swissinfo.ch à l’occasion du centième anniversaire de la naissance de l’écrivain.

Au bout de tous les lointains, carte interactive des photographies des voyages d’Annemarie Schwarzenbach.

Le site d’Orient et d’Occident propose un dossier sur Annemarie Schwarzenbach.

Photographies d’Annemarie Schwarzenbach en ligne sur le site de la Bibliothèque nationale suisse

Annemarie Schwarzenbach et l’Orient : interview avec Dominique Laure Miermont et Nicole Le Bris, publié dans la revue Anabases (2009).

Klaus et Annemarie : quand politique et poétique sont indissociablement liées. Article de Gilles Collard paru dans La règle du jeu (mai 2012).

La Suissesse Annemarie Schwarzenbach chez Maxime Gorki, à Moscou. Texte adapté de deux chapitres du livre d’Alain Campiotti, La Suisse bolchévique, éd. de l’Aire, 2017.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Intervenants
  • historien de l’art et ancien conservateur du Musée la photographe de l’Elysée, à Lausanne.
  • germaniste, traductrice littéraire et auteur de la biographie Annemarie Schwarzenbach ou le mal d’Europe (2004), éditions Payot.
  • directrice artistique du Théâtre populaire romand (TPR) et metteur en scène de "Sils-Kaboul", adapté des textes d’Ella Maillart et d’Annemarie Schwarzenbach.
  • performeuse et réalisatrice de Je suis Annemarie Schwarzenbach (2014), essai documentaire/fiction, 86 mn.
  • normalienne et agrégée de lettres classiques. Elle a collaboré entre autres aux éditions bilingues de Rives du Congo et des Quarante Colonnes du souvenir d’Annemarie Schwarzenbach.
L'équipe
Production déléguée
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......