LE DIRECT
Portrait de Bobby Sands sur le mur d'une maison à Belfast

Bobby Sands (1954-1981) : "Notre vengeance sera le rire de nos enfants"

57 min
À retrouver dans l'émission

Robert Gerard Sands, surnommé « Bobby », c’est ce visage souriant encadré d’une longue chevelure ondoyante que l’on voit sur les façades des maisons en Irlande du Nord. Il incarne la cause républicaine catholique et fut le porte parole des prisonniers enfermés à la prison de Long Kesh, à Belfast.

Portrait de Bobby Sands sur le mur d'une maison à Belfast
Portrait de Bobby Sands sur le mur d'une maison à Belfast Crédits : Peter Macdiarmid - Getty

Si certains Irlandais le considèrent comme un terroriste de l’IRA, d’autres le voient comme un héros mort pour défendre les catholiques et protester contre le traitement des prisonniers. 

Bobby Sands, militant de l'IRA, condamné à 14 ans de prison pour détention d'armes, est mort le 5 mai 1981 à l'issue d'une grève de la faim de 66 jours menée pour réclamer le statut de prisonnier politique, après d'autres grèves de la couverture et de l'hygiène, et face à l'impassibilité de Margaret Thatcher. 

Écouter
3 min
Archive INA : Sean MacBride, le 31/05/1974 sur France Culture, Prix Nobel de la Paix 1974, ancien militant de l’IRA, homme politique.

On connaît moins ses écrits, poèmes et chansons rédigés sur du papier à cigarette ou sur des pages de la Bible qu’il a réussi à faire sortir de prison. Le conflit l’a cueilli très jeune et il forge son éducation en prison, qui devient aussi lieu d’écriture. 

Ce n'est pas surprenant qu'à sa sortie de prison il s'engage de nouveau dans l'IRA et qu'il s'implique dans diverses activités pour sa communauté. Presque comme tous les membres volontaires de l'IRA, il voulait apprendre et c'était une éponge, il retenait tout. Il écoutait ce que les plus âgés en prison lui racontaient, puis il s'est mis à penser par lui-même." Laurence McKeown

Un policier britannique discutant avec des sympathisant de l'IRA en hommage à Bobby Sands, en mai 1981
Un policier britannique discutant avec des sympathisant de l'IRA en hommage à Bobby Sands, en mai 1981 Crédits : Central Press - Hulton Archive - Getty

Nu sous une couverture dans une cellule recouverte d’excréments, Bobby Sands raconte son Irlande. Dans ses poèmes, il évoque les grandes batailles irlandaises et fait revivre les paysages chers à ses camarades. Il chante la douleur des prisonniers et dénonce les conditions de détention et l’occupation britannique dans le journal républicain An Phoblacht

Et puis, l’écriture devient l’espoir de survivre au-delà de la grève de la faim qu’il sait fatidique. Il chronique alors dans son journal ses dix-sept premiers jours de grève et traduit la souffrance d’un corps qui meurt.

La rue était pleine d'hommes et de femmes en pyjama. "Bobby's dead". Les femmes descendaient de partout. Et, c'est une vieille tradition qu'elles avaient du temps de l'internement, lorsque des centaines d'hommes ont été internés sans procès en 1971 : elles font du bruit, elles font du bruit avec leurs casseroles, elles font du bruit avec les poubelles." Sorj Chalandon

Ses écrits n’ont pas été traduits en français et c’est à Belfast que nous allons dans ce numéro d’Une vie, une œuvre pour saisir la résonance de ce poète et combattant.

Emeutes à Belfast après la mort de Bobby Sands en mai 1981
Emeutes à Belfast après la mort de Bobby Sands en mai 1981 Crédits : Michel Philippot - Sygma - Getty

Avec Sorj Chalandon, grand reporter en Irlande du Nord pour Libération et auteur de deux romans sur le conflit Nord-irlandais : Mon traître et Retour à Killybegs ; Fiona McCann, professeur en études irlandaises à l’Université de Lille 3 ; Laurence McKeown, ancien détenu et gréviste de la faim, scénariste du film H3 et diplômé d’une thèse sur l’éducation en prison ; Christy Moore, chanteur folk et guitariste très populaire en Irlande, interprète de deux chansons composées par Bobby Sands ; Danny Morrison, journaliste et romancier, en charge de la Bobby Sands Trust qui préserve la mémoire et les écrits de Bobby Sands.

Un documentaire de Louise Hénaff, réalisé par Charlotte Roux. Prise de son et mixage : Pierric Charles. Documentation : Annelise Signoret. Archives INA : Viviane Lefevre. Collaboration : Juliette Dronne. (1ère diffusion : 31 mai 2014)

Merci à Françoise Delignon et RFI pour les archives.

Avec les voix de Renaud Bertin, Daniel Kenigsberg et Emmanuel Lemire.

Écouter
6 min
Patrick Hederman, moine bénédictin de l'Abbaye de Glenstal et Richard Kearney, docteur en philosophie, diffusé le 06/11/1979 sur France Culture

Pour aller plus loin

"Remembering Bobby Sands" : un site proposant biographie, chronologie, poèmes et citations...

Le site "Bobby Sands Trust"

Bobby Sands : Mourir pour des idées, une émission de Marco Lamensch, diffusée dans le magazine "A suivre" le 15 mai 1981

Richard Deutsch, "Bobby Sands, le dernier des romantiques républicains ?", Etudes irlandaises, 1991

Steve McQueen, Hunger, film sur la grève de la faim des prisonniers de l'IRA, 2008 :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

L'équipe
Production
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......