LE DIRECT
Buster Keaton en 1924 dans "Sherlock junior"

Buster Keaton, le pionnier de l'extrême (1895-1966)

59 min
À retrouver dans l'émission

Acteur, auteur, metteur en scène, Keaton fut autant un cascadeur qu’un poète qui, confronté à l'hostilité du monde, en explora tous les possibles par ses prouesses physiques et son inventivité. Buster Keaton ou la trajectoire éblouissante et brève d'un génie du cinéma burlesque.

Buster Keaton en 1924 dans "Sherlock junior"
Buster Keaton en 1924 dans "Sherlock junior" Crédits : Moviestore collection / Rex Features - Sipa

Dès l'âge de trois ans Buster Keaton est sur la scène du Music-Hall avec ses parents. Les trois Keaton vont bientôt se produire dans un spectacle très violent ou le père assigne à l'enfant le rôle d'un objet, d'un projectile lancé à toute volée dans les décors ou sur les spectateurs. Buster " la serpillière" prend des coups insensés, est assommé un jour contre un mur de briques mais finit toujours par s'en sortir plus ou moins indemne. En 1917, déjà célèbre pour ses performances d'acrobate, il quitte ses parents et le Music-Hall, rencontre Roscoe Arbuckle, "Fatty", acteur très populaire à l'époque, avec lequel il fait ses premières armes au cinéma. 

"L'homme qui ne rit jamais"

Dès 1920, Keaton crée ses premiers films. C'est l'âge d'or du cinéma, le grand cinéma muet, Chaplin est une star. Keaton, "l'homme qui ne rit jamais", aura une carrière de cinéaste fulgurante et brève - moins de dix ans - avant d'être détruit par l'industrie cinématographique, privé de sa liberté créatrice par la Metro-Goldwyn-Mayer avec laquelle il signe un contrat fatidique en 1928. Keaton n'a plus les moyens de son génie. Keaton ne sera plus Keaton. 

Buster Keaton, c'est un physique et un imaginaire, un cascadeur et un poète. C'est un corps d'une plasticité et d'une élégance inouïe, une prise de risques jusqu'auboutiste dans des cascades extrêmes. Keaton est acteur, auteur, metteur en scène, d'une inventivité cinématographique d'avant-garde saluée par les Dadaïstes. Entre réalisme et fiction, visage impassible mais regard vif, Keaton le bouc émissaire, toujours aux aguets, affronte l'hostilité d'un univers cataclysmique pour briser sa solitude et trouver une place - aussi modeste soit-elle - dans un monde qui le rejette. De chutes en poursuites spectaculaires le petit homme va aux limites des capacités humaines et frôle le fantastique.  

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Avec : Emmanuel Dreux, maître de conférences en études cinématographiques à l'Université de Paris 8 Vincennes-Saint-Denis, auteur de Le cinéma burlesque ou la subversion par le geste  (L'Harmattan). 

Olivier Mongin, essayiste, auteur de Buster Keaton, l’Etoile filante (Hachette) et Éclats de rire (Seuil). 

Florence Seyvos, romancière et scénariste, autrice de Le garçon incassable (L'Olivier). 

Jean-Philippe Tessé, critique de cinéma, auteur de Le Burlesque aux éditions des Cahiers du Cinéma.

Un documentaire de Françoise Estèbe, réalisé par Ghislaine David. 

Attachée de production : Claire Poinsignon. Prise de son : Laurent Macchietti. Archives Ina : Amélie Briand-Le-Jeune. Avec la collaboration d'Annelise Signoret.

Chroniques

Bibliographie

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Coordination
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......