LE DIRECT
Francis Poulenc à son bureau.

Francis Poulenc (1899 - 1963)

59 min
À retrouver dans l'émission

Dans un siècle qui ne jurait que par la nouveauté à tout prix et l’avant-garde reine, Poulenc a voulu garder sa spécificité de mélodiste tonal et a assumé sa musique, quitte à se faire taxer, parfois, de réactionnaire. Le succès jamais démenti de ses œuvres jusqu’à aujourd’hui lui donnent raison.

Francis Poulenc à son bureau.
Francis Poulenc à son bureau. Crédits : Bettmann - Getty

« Ma musique est mon portrait » , disait Francis Poulenc, et c’était vrai. L’élégance de la sonate pour flûte raconte sa famille bourgeoise, fondatrice des laboratoires Rhône Poulenc. Son rondeau à la Française évoque un Paris de guinguettes, de rencontres inavouables, et des sentiments laissés la bride sur le cou. Son concerto pour piano parle d’une mélancolie cachée sous un bonheur de surface. Quant aux Litanies à la vierge noires, elles nous font comprendre le désespoir profond du compositeur, dont les chœurs implorent Jésus de l’exaucer. En vain, semble-t-il. « J’ai connu dans ma vie le plaisir , avouait Poulenc, mais pas, hélas, le bonheur ».

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......