LE DIRECT
Frank Lloyd Wright en 1926

Frank Lloyd Wright (1867-1959), architecte du paysage américain

59 min
À retrouver dans l'émission

Il est des hommes dont on peut dire sans mentir qu’ils ont eu mille vies. Architecte inclassable, indépendant, élève sans être disciple du célèbre Luis Sullivan - inventeur des premiers gratte-ciels de Chicago -, maître de tous les modernes, Franck Lloyd Wright est de ceux-là.

Frank Lloyd Wright en 1926
Frank Lloyd Wright en 1926 Crédits : Domaine public

Par Camille Juza. Réalisation : Lionel Quantin. Liens internet : Annelise Signoret.

Frank Lloyd Wright a fait tenir dans une seule vie mille et un rebondissements : avoir quitté dans le plus grand scandale femme, enfants et carrière florissante pour s’enfuir en Europe avec la femme d'un de ses clients, compter 4 mariages, avoir perdu une de ses femmes dans un assassinat sordide, avoir vu sa maison brûler deux fois, avoir traversé deux fois des déserts professionnels de plus de dix années chacun mais, dans le même temps, avoir construit 450 édifices, avoir relancé sa carrière à 70 ans et avoir achevé son chef d’œuvre le plus célèbre, le musée à Guggenheim, à 90 ans.

Alors comment faire ? Comment prendre la bête ? Celui qui a imprimé une première révolution architecturale en retournant l’espace, en partant de l’intérieur des maisons plutôt que de leur façade et de leur apparat pour en dessiner les plans, est sans doute l’architecte de la plus grande liberté qui soit. En ne s’enfermant dans aucune doctrine, aucune formalisme qu’il aurait reconduit facilement de bâtiment en bâtiment : les maisons de Wright ne ressemblent en effet pas à ses bâtiments publics, qui ne ressemblent pas à ses immeubles de bureaux etc…

Lui qui fut si déçu de ce que l’académisme de l’architecture américaine n’avait rien à voir avec l’esprit de liberté du pays a peut-être cela de singulier qu’il a réussi à produire une architecture qui incarne l’esprit de la démocratie et de l’individualisme américains.

Franck Lloyd Wright a tenu une idée qui ne se voit pas dans l’uniformité de ses réalisations mais justement dans leur étonnant éclectisme. Contrairement à la plupart des architectes que l’on peut identifier facilement car ils creusent une idée en l’incarnant dans une forme qu’ils déclinent, Wright, en tenant fermement cette idée de la liberté, a, lui, produit mille formes et ouvert une voie absolument singulière dont de nombreux architectes post modernes s'inspirent aujourd'hui : liberté et éclectisme des formes, modelage de l'architecture avec le paysage, grandes prouesses techniques.

Liens :

Site de la Fondation Frank Lloyd Wright située dans son domaine de Taliesin West, Arizona.

Histoire de la maison la plus célèbre du monde, article de Franck Gintrand paru dans Slate.fr.

Cette animation vidéo en propose la reconstruction virtuelle.

Chronologie des réalisations architecturales de Wright… en photos.

Frank Lloyd Wright, designer de vaisselle et de meubles.

Faut-il oublier Frank Lloyd Wright ? Les promesses de l’habitation usonienne - Par Arnaud Brennetot, Revue européenne de géographie, novembre 2007.

Au-delà du mythe de Frank Lloyd Wright : des archives à l'exposition, séminaire organisé par le Musée d’Orsay et l’Université de Lorraine. En ligne, sont présentés les travaux de 2015, ceux de 2016 doivent l’être prochainement.

Dialogue filmé entre Elizabeth Catherine Wright, petite-fille de l’architecte, et Claude Massu, professeur émérite d’histoire de l’art de l’Université de Paris I. A voir sur le site des Conseils d'Architecture, d'Urbanisme et de l'Environnement en Languedoc-Roussillon.

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......