LE DIRECT
Jeanne Moreau et l'acteur britannique Stanley Baker qui répètent une scène du film "Eva" réalisé par Joseph Losey en 1961 à Venise

Jeanne Moreau, l'unique (1928-2017)

59 min
À retrouver dans l'émission

Véritable icone de l’art dramatique, Jeanne Moreau a joué dans plus de 130 films et travaillé avec les plus grands cinéastes. Actrice, chanteuse et réalisatrice multi-récompensée, elle a su traverser l'Histoire du cinéma avec sa voix emblématique, sa présence magnétique et son talent unique.

Jeanne Moreau et l'acteur britannique Stanley Baker qui répètent une scène du film "Eva" réalisé par Joseph Losey en 1961 à Venise
Jeanne Moreau et l'acteur britannique Stanley Baker qui répètent une scène du film "Eva" réalisé par Joseph Losey en 1961 à Venise Crédits : AFP Photo

Pour jouer cette femme aveugle dans mon film "Jusqu'au bout du monde", le rôle le plus important, j’avais besoin de la plus grande actrice que je connaissais, c’était probablement Jeanne Moreau. Wim Wenders

« Il n’y a pas d’actrice à Hollywood ou en Europe, qui puisse égaler la profondeur et l’étendue de son art », lit-on dans le magazine Time du 5 mars 1965.  « Elle peut ressembler à n’importe quelle femme mais elle est toutes les femmes. […] C’est une actrice dont la complexité et la conviction sont infinies ... ». Véritable incarnation de l’art dramatique, Jeanne Moreau fait partie intégrante de l’Histoire du cinéma, a travaillé avec les plus grands cinéastes : Michelangelo Antonioni, Orson Welles, Luis Bunuel, Louis Malle, François Truffaut, Jacques Demy, Joseph Losey, Elia Kazan, Rainer Werner Fassbinder, Wim Wenders ou Theo Angelopoulos. 

Dans les années 1960, Jeanne Moreau choisissait autant, sinon plus, les cinéastes que les films. Ce n’était pas si fréquent pour l’époque. Elle entretenait des liens très forts avec tous ces cinéastes qui l’ont choisit comme interprète, tels que Orson Welles, Luis Buñuel, etc. C’était une grande amoureuse. Une gourmande de la vie. Jean-Claude Moireau

« Actrice-poète qui réussit avec le moindre geste, avec le moindre mot, à vous faire rêver », comme disait Michel Piccoli, Jeanne Moreau apporte sa présence magnétique, son regard pénétrant et sa voix inimitable aussi bien à l'écran qu'au théâtre, où qu’elle déploie son extraordinaire talent d’actrice.

Archive INA : Jeanne Moreau dans l'émission Le Pop Club, de José Artur le 14 octobre 1998 sur France Inter

Écouter
3 min
Extrait d'un entretien avec Jeanne Moreau dans Le Pop Club, de José Artur diffusé le 14 octobre 1998 sur France Inter

Ce documentaire éclaire la personnalité et le parcours de cette artiste légendaire, à travers des témoignages des personnalités qui l’ont côtoyée à différents instants de sa vie : le cinéaste Wim Wenders, Gilles Jacob, Directeur Délégué et Président du Festival de Cannes pendant quatre décennies, l’auteure, scénariste et actrice Yasmina Reza et celui que l’actrice a souvent présenté comme son biographe officiel, Jean-Claude Moireau

C’est au-delà de l’actrice qu’on la demande, c’est un symbole. Il y a une intelligence, une sagesse, une façon de voir les choses qui peut bousculer. Elle était presque visionnaire. L’état du monde l’intéressait beaucoup. Jean-Claude Moireau

Illustrés par des extraits cinématographiques et musicaux, ces témoignages dialoguent avec la voix de Jeanne Moreau provenant d’enregistrements inédits effectués avec l’actrice dans les dernières années de sa vie. Ces documents révèlent toute la subtilité et la profondeur de celle dont François Truffaut louait « la générosité, l’ardeur, la complicité et la compréhension de la fragilité humaine ». 

Elle avait un rapport très admiratif à la littérature, à l’agencement des mots, à la poésie. Au théâtre elle osait la lenteur, elle osait les trous. C’est pour ça que Marguerite Duras l’aimait énormément. Elle était exactement dans la rythmique que Duras avait créée en littérature. À part elle et Delphine Seyrig, très peu d’actrices étaient capables de prendre ça en charge. C’est très organique. Elle avait une intuition totale sur la manière dont un texte devait être délivré musicalement. Yasmina Reza

Pour aller plus loin : 

Site du Fond Jeanne Moreau pour le théâtre, le cinéma, et l'enfance, créé en octobre 2017, à la demande testamentaire de l’actrice.

Dans l’émission Pause photographique, Olivier Roller raconte sa rencontre avec Jeanne Moreau.

Jeanne Moreau, première femme élue membre de l’Académie des Beaux-Arts en 2000. Sur le site de l’Académie, on peut lire le discours de réception prononcé par Pierre Cardin et celui de Jeanne Moreau. 

Jeanne Moreau lit deux lettres adressées, en 2009, au ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux, pour dénoncer la politique d'expulsions menée par l'exécutif à l'époque.

  • Un documentaire de Yorgos Archimandritis, réalisé par Anne Perez-Franchini, prise de son : Yves Lehorse et Bruno Mourlan, mixage : Delphine Baudet. Archives INA : Sabine Dahuron. Documentation et recherche internet : Annelise Signoret.
Intervenants
L'équipe
Production
Coordination
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......