LE DIRECT
Gustave Eiffel, Georges Eugène Haumann, Oscar Niemeyer, Charlotte Perriand, Ludwig van der Rohe.
Épisode 1 :

Gustave Eiffel (1832-1923), l'homme du fer

58 min
À retrouver dans l'émission

Gustave Eiffel n'a pas été que l'architecte provocateur de la tour parisienne. L'ambitieux avait la niaque : il a aussi sillonné le monde pour construire ses ponts et viaducs à structures métalliques, et mené des expériences d'aérodynamique qui trouveront de nombreuses applications industrielle

Portrait de Gustave Eiffel à sa table, 1913
Portrait de Gustave Eiffel à sa table, 1913 Crédits : Ullstein Bild - Getty

Dans la vie de Gustave Eiffel, il n'y a pas que la tour. Il y a Eiffel ingénieur, sorti de l'école Centrale en 1855, Eiffel constructeur, l'homme qui imprime son nom à des centaines d'ouvrages d'art de part le monde, Eiffel brillant homme d'affaire, et moins connu, Eiffel, chercheur et mécène scientifique jusqu'à 90 ans passés. 

Né en 1832 à Dijon, mort en 1923 à Paris, Gustave Eiffel, vit à une époque charnière. Moderne dans ses actes, il a l'accent qui roule comme la bourguignonne Colette. Homme autoritaire, jeune veuf jamais remarié, père de 5 enfants, proche de ses petits enfants, il laisse dans sa biographie d'évidentes zones d'ombres. 

Savin Yeatman-Eiffel, un descendant de Gustave Eiffel, pose devant la Tour Eiffel, le 23 juin 2014
Savin Yeatman-Eiffel, un descendant de Gustave Eiffel, pose devant la Tour Eiffel, le 23 juin 2014 Crédits : LIONEL BONAVENTURE / AFP - AFP

Côté professionnel, la carrière est assez spectaculaire : installé à son compte dès 1866, il va construire des ouvrages d'art partout dans le monde : 1872, il est en Amérique du Sud, 1875, il obtient le chantier de la gare de Budapest en Hongrie, puis l'année suivante, celui du pont sur le Douro au Portugal qui assurera sa renommée internationale.

Pont Maria Pia sur le Douro, à Porto au Portugal, construit par Eiffel en 1877 à la suite de sa victoire à un concours international en 1875
Pont Maria Pia sur le Douro, à Porto au Portugal, construit par Eiffel en 1877 à la suite de sa victoire à un concours international en 1875 Crédits : Ian.CuiYi - Getty

Dès lors, la machine est lancée. Eiffel va construire le viaduc de Garabit, l'ossature de la statue de la liberté de New York mais aussi des centaines d'ouvrages en Espagne, Roumanie, Russie, Chine, Philippines, Vietnam, Algérie, Chili ou Mexique. Homme doué, très intelligent, Eiffel a su mener à bien son entreprise d'une manière exemplaire. 

C'est étonnant de voir cette progression mathématique de la tour, qui monte comme un immense calligramme dans le ciel de Paris. Et ça aussi, ça a beaucoup intrigué les Parisiens. Et face à la Tour Eiffel, il y avait le Palais du Trocadéro, et ce sont deux objets tellement éloignés l'un de l'autre. On avait l'impression d'une modernité agressive." Caroline Matthieu

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

5 300 dessins préparatoires, 18 038 pièces de fer, 2 500 000 rivets, la Tour de 300 mètres, construite en 2 ans, 2 mois et 5 jours par l'entreprise Eiffel, fêtait au 31 mars 1889 la fin d'un chantier extraordinaire, unique au monde. Mais alors que la Tour n'est pas encore achevée, survient ce qui sera le plus gros scandale financier de la troisième république, ruinant des milliers d'épargnants et éclaboussant d'un parfum de corruption industriels et hommes politiques.

Gare de Budapest-Nyugati, dont la façade a été conçue par Eiffel
Gare de Budapest-Nyugati, dont la façade a été conçue par Eiffel Crédits : Wikipedia

L'affaire de Panama touche de près Gustave Eiffel qui a signé auprès de Ferdinand de Lesseps, l'heureux promoteur du Canal de Suez, le plus gros contrat mais aussi le chantier le plus risqué de sa carrière. Condamné en 1893 à deux ans de prison, une enquête prouvera qu'il n'avait pas participé aux malversations de de Lesseps et il sera réhabilité.

Gustave Eiffel dans son laboratoire de recherche, au début du XXe siècle. Après la construction, il entame une vie active de recherche scientifique expérimentale en météorologie, radiotélégraphie et aérodynamique
Gustave Eiffel dans son laboratoire de recherche, au début du XXe siècle. Après la construction, il entame une vie active de recherche scientifique expérimentale en météorologie, radiotélégraphie et aérodynamique Crédits : AFP

L'affaire de Panama mettra un terme à sa carrière de constructeur. Mais pendant encore 30 années, Gustave Eiffel va poursuivre des recherches scientifiques importantes.

Avec Bernard Marey, historien ; Bertrand Lemoine, historien de l'architecture ; Caroline Mathieu, conservateur en chef au musée d'Orsay ; Benoit Blanchard, membre du Laboratoire aérodynamique Eiffel ; Martin Peter, membre du Laboratoire aérodynamique Eiffel ; Jacques Gandemer, membre du Laboratoire aérodynamique Eiffel.

La Tour Eiffel, parée des lumières du feu d'artifice qui célèbre la Fête Nationale, le 14 juillet 2009
La Tour Eiffel, parée des lumières du feu d'artifice qui célèbre la Fête Nationale, le 14 juillet 2009 Crédits : YOAN VALAT/EFE/Newscom/MaxPPP - Maxppp

Un documentaire d'Emmanuelle Polle, réalisé par Pascale Rayet. Archives Ina : Martine Auger. Prise de son : Raymond Albouy. Mixage : Jean-Michel Bernot. Documentation et recherche internet : Annelise Signoret.Collaboration : Juliette Dronne et Sylvia Favre. (1ère diffusion : 18 avril 2009).

Pour aller plus loin

L'équipe
Coordination
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......