LE DIRECT
J.R.R.Tolkien, Roald Dahl, Raymond Roussel, Lewis Carroll
Épisode 3 :

Le fantastique Mister Roald Dahl (1916-1990)

59 min
À retrouver dans l'émission

Roald Dahl balaie d’un revers de main la médiocrité et encourage ses lecteurs à se conduire en conquérants s’ils veulent avoir une chance de s’en sortir. Roald Dahl était du côté du renard contre celui des chasseurs. Il faut bien en passer par quelques filouteries pour survivre.

Roald Dahl en 1970
Roald Dahl en 1970 Crédits : Hulton-Deutsch Collection/CORBIS/Corbis via Getty Images) - Getty

Le 6 septembre 2010, vingt ans après la mort de Roald Dahl, est sortie en Grande-Bretagne la première biographie autorisée (Storyteller. The life of of Roald Dahl) de l’auteur de Charlie et la chocolaterie. Donald Sturrock, son auteur, a eu accès aux archives personnelles du romancier d’origine norvégienne et confirme que Dahl fut un agent du renseignement britannique, quelques mois au cours des cinq années joyeuses qu’il passa sur la côte Est des Etats-Unis, entre 1941 et 1946. C’est une nouvelle très réjouissante mais pas tellement surprenante, tant elle colle avec la vie de héros qu’a menée Roald Dahl. Après avoir été pilote de la RAF au Moyen-Orient, il a travaillé pour l’ambassade britannique à Washington et fréquenté des acteurs, des écrivains, des hommes politiques, les époux Roosevelt et par la même occasion la Maison Blanche, Ian Fleming, espion-écrivain dont il a scénarisé le roman On ne meurt que deux fois, Robert Altman… et plus tard, il a épousé l’actrice Patricia Neal (1926-2010).

Gravement blessé physiquement pendant la guerre, Roald Dahl le fut aussi affectivement, dans son enfance, par la mort précoce de son père et d’une de ses sœurs à quelques mois d’intervalle. La vie a continué de ne pas épargner ce conquérant aventureux puisqu’il perdit une fille de sept ans et eut un fils, lourdement handicapé après qu’un taxi renversa son landau. Nourri de ces mauvais coups, il a inventé pendant presque trente ans, du début des années 60 à la fin des années 80, des petits héros tout aussi aventureux et secoués par la vie que lui, souvent très intelligents, s’efforçant de se sortir le mieux possible des difficultés dans lesquelles les adultes les ont placés.

Mais Roald Dahl a imaginé aussi, dans des nouvelles destinées aux adultes, des séducteurs prétentieux, trop fiers de leur virilité pour qu’il n’y ait pas un loup quelque part, des libidineux punis par là où ils ont péché, une femme humiliée sexuellement par un amant-gynécologue sadique, un policier assassiné par sa femme grâce à un coup de gigot congelé, et écrivit un roman hilarant sur la vie d’un obsédé sexuel tiré à quatre épingles. Sept de ses nouvelles furent adaptées à la télévision par Alfred Hitchcock : Les deux hommes étaient faits pour s’entendre.

Entre ces nouvelles - macabres ou sexuelles, voire les deux à la fois - où ceux qui jouent aux plus malins sont toujours perdants, et James et la grosse pêche, Le Fantastique Monsieur Renard  ou Matilda, il n’y a qu’un pas : Roald Dahl balaie d’un revers de main la médiocrité et encourage ses lecteurs à se conduire en conquérants s’ils veulent avoir une chance de s’en sortir. Roald Dahl était du côté du renard contre celui des chasseurs. Il faut bien en passer par quelques filouteries pour survivre.

Roald Dahl en 1954
Roald Dahl en 1954 Crédits : Carl Van Vechten - Domaine public -Wikipédia

Avec : Gérard Guégan, romancier (Cité champagne chez Grasset, Inflammables éditons Sabine Wespieser, Ascendant Sagittaire éditions Parenthèses, traduction du Journal d'un vieux dégueulasse de Charles Bukowski chez Grasset) ; Quentin Blake, auteur-illustrateur et illustrateur des romans de Roald Dahl (Le bateau vert, Dessiner, une méthode pas comme les autres) ; Emmanuel Guibert, écrivain, scénariste de bandes dessinées pour les enfants (Ariol, éditions Bayard Presse, La Guerre d'Alan, éditions L'Association) ; Martin Page, romancier (La Mauvaise habitude d'être soi éditions de L'Olivier, Le Club des inadaptés à l'Ecole des Loisirs).

Remerciements à Virginie Douglas, Christine Baker, Marion David, Jeanne Tranard, Hélène Élis et Jean-Robert Guillot. 

Un documentaire de Virginie Bloch-Lainé, réalisé par Anne-Pascale Desvignes. Prises de son Georges Tho, Éric Gérard, Pascal Bodin et Julien Baudet ; mixage Manuel Couturier. Avec la collaboration de Annelise Signoret de la Documentation de Radio France et Sylvia Favre. Rediffusion du 27 décembre 2014.

Une des photographies de la vente aux enchères caritative Roald Dahl (2004)
Une des photographies de la vente aux enchères caritative Roald Dahl (2004) Crédits : ALPHAPRESS/MAXPPP - Maxppp

Pour aller plus loin

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......