LE DIRECT
J.R.R.Tolkien, Roald Dahl, Raymond Roussel, Lewis Carroll
Épisode 5 :

Lewis Carroll (1832-1898), l'imagination au pouvoir

59 min
À retrouver dans l'émission

"Alice au pays des merveilles", c'est un récit où se mêlent l'innocence et la clairvoyance de l'enfance dans un monde à la lisière du réel. Aujourd'hui, ses innombrables adaptations surprendraient son excentrique auteur, Charles Dodgson, alias Lewis Carroll...

Portrait de Lewis Carroll, 1862
Portrait de Lewis Carroll, 1862 Crédits : Gabriel Benzur - The LIFE Images Collection - Getty

Lewis Carroll est le premier des "tellers of tales", le premier des "conteurs" modernes. Il a fait éclater les cadres traditionnels du récit pour mettre l'imagination au pouvoir. Il est le créateur d'une figure tutélaire de la modernité : Alice est, de surcroît, l'un des plus grands mythes produits par la littérature.

Alice vit à la fois l'attirance et la peur du gouffre. Qu'est-ce que le gouffre ? C'est en même temps la vie, l'univers des hommes, mais c'est aussi l'autre côté du miroir, la mort, l'autre monde. Les enfants marchent entre ces deux abîmes, ils ont le vertige. Eugène Ionesco

Mais Alice au pays des merveilles (1865) et De l'autre côté du miroir (1871) ne se contentent pas d'être des contes pour enfants, ce qu'ils sont relativement peu d'ailleurs ; c'est bien plutôt par leur complexité et le foisonnement des interprétations possibles (psychanalystes, logiciens, linguistes, philosophes se sont penchés sur le texte) qu'ils figurent parmi les œuvres majeures de la littérature. 

Alice Liddell, inspiratrice de la héroïne du roman, photographiée par Lewis Carroll, 1862
Alice Liddell, inspiratrice de la héroïne du roman, photographiée par Lewis Carroll, 1862 Crédits : Gabriel Benzur -The LIFE Images Collection - Getty

Le personnage d'Alice est né d'une rencontre entre une petite fille, Alice Liddell, fille du linguiste d'Oxford, Henry Liddell, et le professeur de mathématiques Charles Dodgson. Le jeune homme était aussi un poète maladroit, innocemment fasciné par les enfants, qu'il aimait à photographier.

Qu'un pasteur anglican se trouve être de surcroît distingué professeur de mathématiques et logicien spécialisé, il n'en faut pas davantage pour que le nonsense fasse son apparition. André Breton, Anthologie de l'humour noir

Marx Ernst, Salvador Dali, Alechinsky ont illustré Alice, faisant coïncider leur imaginaire avec ce texte singulier. Antonin Artaud donna du poème Jabberwocky un équivalent extraordinaire. Gilles Deleuze s'intéressa aux mots-valises de Carroll. Louis Aragon et André Breton ont, parmi d'autres, écrit sur les contes de Lewis Carroll qu'ils tenaient pour des textes essentiels. 

"The Mock Turtle, Alice and The Gryphon", illustration d'Alice au pays des merveilles par John Tenniel, 1889
"The Mock Turtle, Alice and The Gryphon", illustration d'Alice au pays des merveilles par John Tenniel, 1889 Crédits : Print Collector - Hulton Archive - Getty

Un goût presque immodéré de la parodie, l'amour des jeux sur - et avec - les mots, un sens aigu de la logique et du raisonnement et le goût du récit à rebondissements : les marques du nonsense se lisent dès les premiers textes du révérend Charles Dodgson qui, un jour de 1856, deviendra Lewis Carroll.

Avec Pat Andréa, peintre ; Jean-Jacques Lecercle, professeur émérite à l'Université de Paris X, auteur de Alice (éditions Autrement) ; Diane de Selliers, éditrice du coffret Alice au pays des merveilles et De l'autre côté du miroir illustré par Pat André.

Avec les voix de Brassai, Marguerite Duras, Jacques Lacan, André Maurois, Jacques Prévert, Jean Rostand, Claude Roy.

A voir : le film de Tim Burton Alice au pays des merveilles avec Mias Wasikowska, Johnny Depp, Helena Bonham Carter (2010) :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Un documentaire de Catherine Pont Humbert, réalisé par Annie Douel. Archives Ina : Martine Auger. Prise de son : Alexandre James. Mixage : Valérie Lavallard. Collaboration : Juliette Dronne et Sylvia Favre. Rediffusion du 6 décembre 2007.

Pour aller plus loin

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

L'équipe
Coordination
Production déléguée
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......