LE DIRECT
Rene Magritte et Le Barbare, 1938

Magritte, l'empire des images (1898-1967)

1h
À retrouver dans l'émission

Ceci n'est pas un documentaire mais... une esquisse radiophonique. Sur les traces de René Magritte à Bruxelles, les témoignages creusent le portrait du plus célèbre et néanmoins mystérieux des surréalistes belges.

Rene Magritte et Le Barbare, 1938
Rene Magritte et Le Barbare, 1938 Crédits : Heritage Images - Getty

Près d’un demi-siècle après sa mort, les images peintes par Magritte  demeurent dans notre imaginaire comme des traces incontournables et iconiques du surréalisme en nous. Derrière cette œuvre foisonnante, empreinte d’humour et de mystère, se cache pourtant un homme discret et méconnu, qui a préféré disparaître derrière son costume, sa pipe, son miroir et son chapeau… Donner à entendre la vie et l’œuvre de René Magritte, au gré des événements ayant donné naissance à ses créations, et partir sur les traces de son âme, à mi-chemin entre la Belgique et la France, tel est le projet de cette émission documentaire.

Suivre la vie de René Magritte, c’est un peu comme suivre la courbe d’un cercle qui partirait de la Belgique, passerait par Paris, puis traverserait le monde entier, et même l’au-delà, avant de revenir se poser à Bruxelles pour l’éternité.

La Maison. C’est par la fin que tout a commencé : la reconnaissance du peintre si longtemps attendue, la douce vie bruxelloise avant de s’éteindre auprès de sa femme Georgette Berger – ce personnage bien réel qui pourtant lui était apparue, fillette, comme dans un songe et ne l’avait plus quittée.

Un peintre subversif, avide d’expériences

Avant de raconter l’histoire de Magritte, il convient de présenter le personnage : le costume, la pipe et le chapeau, certes, mais aussi un accent bruxellois à couper au couteau, immortalisé par les archives. On y entend l’humour de l’artiste qui s’amuse, en compagnie de la bande des surréalistes bruxellois à monter des canulars. Magritte est l’une des figures majeures du surréalisme belge, « l’un des meilleurs du monde » (Bertrand Lorquin). Un peintre subversif, avide d’expériences. L’histoire de son art recoupe celle de la première moitié du XXe siècle européen. Son œuvre est le reflet d’une quête de « tout ce qui se cache de l’autre côté de la toile qui recouvre, tel un papier peint, la réalité d’un au-delà » (Bertrand Lorquin).

Nous irons sur les lieux de Magritte recueillir les paroles de ceux qui l’ont connu et de ceux qui, amoureux transis, sondent sans relâche son univers à travers son œuvre.

L’idée de ce documentaire est de faire revivre, par le son, quelques impressions du peintre et de son univers, le temps d’une émission.

Intervenants  :

Charly Herscovici , légataire de l’œuvre de Magritte,

Michel Draguet , directeur des musées royaux,

Jacques Sojcher , philosophe et écrivain,

Xavier Canonne , directeur du musée de la photo de Charleroi,

François Schuiten , dessinateur, auteur de BD,

André Garitte , directeur du musée René Magritte de Jette,

Noël Godin , l’entarteur

et la voix de Georgette Magritte .

L'équipe
Production
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......