LE DIRECT
Philip K. Dick en décembre 1982

Philip K. Dick, de la mystification à la psychose : des réalités malmenées (1928-1982)

58 min
À retrouver dans l'émission

Philip K. Dick est considéré comme l'un des plus brillants auteurs de science fiction Américains. L'univers dickien est en permanence l'objet de mystifications individuelles, sociales ou métaphysiques qui bousculent toute notion de réalité et font du monde un univers piège.

Philip K. Dick en décembre 1982
Philip K. Dick en décembre 1982 Crédits : Philippe HUPP - Getty

Philip K. Dick est considéré comme l'un des plus brillants auteurs de science fiction Américains. Son oeuvre, très vaste, s'étend de Loterie solaire , son premier roman, un classique de la SF, jusqu'à la trilogie Valis , L'invasion Divine , La transmigration de Timothy Archer . Parmi ses ouvrages les plus célèbres, on trouve Blade runner , Ubik et une uchronie : Le Maître du haut-château .

Un univers piège

L'univers dickien est en permanence l'objet de mystifications individuelles, sociales ou métaphysiques qui bousculent toute notion de réalité et font du monde un univers piège toujours à la limite de basculer dans la psychose. Pour renforcer l'idée que tout n'est qu'illusion, Dick plonge ses personnages dans des situations extrêmes où drogues et délires personnels accentuent la confusion. Au travers des témoignages de ses éditeurs français, Gérard Klein et Jacques Chambon, nous tenterons de retracer l'évolution des processus de création littéraire dans l'oeuvre de Philip K. Dick et d'analyser les rapports complexes que lui-même entretenait avec la fiction.  

Par Alexandrine Halliez. Réalisation : Isabelle Yhuel. Rediffusion de l'émission du 03/01/1991. Avec la collaboration de Claire Poinsignon et d'Annelise Signoret de la Bibliothèque centrale de Radio France.

L'équipe
Production
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......