LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Portrait de Pierre Gripari le 9 février 1981

Pierre Gripari, l'alchimiste (1925-1990)

59 min
À retrouver dans l'émission

Pierre Gripari se disait « fils d’une sorcière viking et d’un magicien grec ». Son humour féroce fit le succès de son oeuvre mais, pour beaucoup, ses provocations le rendirent infréquentable. Par quelle alchimie Gripari le magicien s'est-il mué en apprenti-sorcier ?

Portrait de Pierre Gripari le 9 février 1981
Portrait de Pierre Gripari le 9 février 1981 Crédits : Ulf Andersen / Gamma-Rapho - Getty

L’humour est le frère de l’angoisse. Pierre Gripari

Qui se souvient de Pierre Gripari ? Dans la mémoire des petits écoliers que nous fûmes, seuls restent les Contes de la rue Broca et de la Folie Méricourt, entrés dans les programmes scolaires sous Jack Lang. Mais le nom de Gripari, lui, est tombé dans l'oubli, ainsi que les 9/10ème de ses écrits, destinés aux adultes, évincés par le succès de ses contes pour enfants. Toute sa vie, Pierre Gripari aura été mal aimé, mal compris. Joyeux pessimiste, il prit le parti d'en rire et même de surenchérir. 

La provocation est quelque chose de très enfantin. Mais lorsqu’on a 50 ans, la provocation a des conséquences. Il a par moments peut-être été dépassé par cela. Il faut distinguer l’homme de l’œuvre. Ce qui me plaît chez lui, c’est ce qu’il a écrit. Ce basculement qu’il a fait vers l’extrême droite je me l’explique comme une provocation. Le côté sale gosse, c’est un jeu très dangereux, qu’il paye cher maintenant. Mais comme il le disait : « Je suis un anarchiste total ... » Damien Bricoteaux

Cet écrivain prolifique, qui s'est essayé à tous les styles littéraires, laisse derrière lui une œuvre cathartique, qui fait du bien là où ça fait mal. Pour comprendre sa vie et son œuvre, oui il faut relire Pierre Gripari : ses 2 autobiographies (« Pierrot la lune » et « Moi, Mitounet joli »), ses 14 romans, ses 34 pièces de théâtre, ses 141 nouvelles, mais aussi ses poèmes et, bien sûr, ses contes. Tous voient Monsieur Pierre se mettre en scène et ajouter aux situations les plus ordinaires une pincée d'absurdité, une larme d'ironie et une bonne dose de merveilleux, avant de plonger le tout dans un grand bouillon folklorique, adapté des contes et légendes populaires, s'inspirant de la mythologie grecque ou détournant joyeusement la Bible... Telle est sa potion magique, la recette de son succès auprès des petits et des grands.

Pierre Gripari dessiné par Claude Lapointe
Pierre Gripari dessiné par Claude Lapointe Crédits : Claude Lapointe

Sa première inspiration c’est le pavé parisien. C’est un vrai amoureux de Paname. Il a parlé de la rue Broca, mais aussi de la rue de la Folie Méricourt. Tout part des rues, des ambiances, de cette âme-là des années 1970. C’est ça le réalisme fantastique, l’extraordinaire qui jaillit de l’ordinaire dans la vie des gens. Dans un café, dans une épicerie surgit la sorcière, la fée du robinet, une paire de chaussure qui parle. Pierre Gripari disait : « Le plus important pour moi, c’est de raconter des histoires ». Damien Bricoteaux

Son humour féroce permit à Pierre Gripari de compter (pendant les 10 dernières années de sa vie) parmi la bande des Papous dans la Tête alors que pour beaucoup, il était devenu infréquentable : ses facéties et ses provocations lui valurent d'être taxé d'antisémitisme, de misogynie, et même de fascisme. Encore aujourd'hui, près de 30 ans après sa mort, son œuvre dérange autant qu'elle fascine. Mais par quelle alchimie Gripari le magicien s'est-il transformé en apprenti-sorcier ? Comment ce xénophile (qui fit de ses voisins immigrés ses principaux héros et ses principales sources d’inspiration) a-t-il pu se muer en xénophobe ? Ou est-ce encore un de ses tours de passe-passe ?!

Il était à la fois tout et son contraire. Pierre Gripari était un pessimiste joyeux. Il n’avait absolument pas confiance en l’avenir. Pour lui, l’homme peut être pire qu’un loup. En même temps, il avait toujours une blague à raconter. Il n’avait pas d’a priori. C’était quelqu’un de très ouvert mais il a joué à se mettre dans un placard. Alain Paucard

  • Avec : Anne Martin-Conrad, fondatrice de l’association des Amis de Pierre Gripari, auteure (avec Jacques Marlaud) d’une biographie éditée en 2010 chez Pardès et qui a dirigé l’ouvrage collectif de Pierre Gripari, paru en 2001 aux éditions L’Age d’Homme ; Damien Bricoteaux, comédien et metteur en scène de théâtre, qui a notamment monté le spectacle Je suis un rêve, à partir des textes de Gripari ; Claude Lapointe, illustrateur des contes de la rue Broca et de la Folie Méricourt aux éditions Grasset Jeunesse ; Alain Paucard, écrivain, animateur sur Radio Courtoisie, journaliste chez Causeur et auteur d’un Gripari, mode d’emploi paru en 1985 aux éditions l’Age d’Homme. Remerciements à Andonia Dimitrijevic-Borel, directrice des éditions l'Age d'Homme, Inna Saranovska, auteure d'une thèse en littérature intitulée Un passeur d'écriture : Pierre Gripari et les traditions littéraires et aux Editions Grasset Jeunesse.
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Archive INA : Pierre Gripari, dans l’émission Tous les plaisirs du jour sont dans la matinée le 30 mars 1963 sur France II Régionale et rediffusé en 1966 dans l’émission Au cours de ces instants sur France Culture 

Écouter
1 min
Pierre Gripari, dans l’émission Tous les plaisirs du jour sont dans la matinée le 30 mars 1963 sur France II Régionale

Pour aller plus loin 

Contes de Pierre Gripari lus par lui-même, livre-disque illustré par Grégory Scaff, réalisé par Arlette Dave et édité par Radio France en 2000, disponible sur Deezer.  

L'émission Radioscopie de Jacques Chancel avec Pierre Gripari, diffusée le 30 novembre 1978 est disponible en intégralité sur Dailymotion

Dessins animés : Le marchand de fessées et La sorcière du placard au balais sont disponibles sur Youtube. 

Pierre Gripari, portrait de l’écrivain en joyeux pessimiste : Portrait d’un « infréquentable » par Anne Martin-Conrad, en ligne sur le site Stalker, animé par Juan Asensio.

La vie amoureuse de Jean Valjean : une analyse de Pierre Gripari publiée sur le blog Culture et débats.

  • Un documentaire d'Aude-Emilie Judaïque, réalisé par Annabelle Brouard, à la prise son : Martin Guenard et Benjamin Chavin, archives INA : Véronique Jolivet, recherches internet : Annelise Signoret de la Bibliothèque de Radio France. 
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Coordination
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......