LE DIRECT
Pierre Molinier dans le quartier Saint-Pierre, vers  1974-1975

Pierre Molinier, "à mon seul plaisir" (1900-1976)

58 min
À retrouver dans l'émission

Longtemps cantonné à la figure du pervers de l’underground artistique, Pierre Molinier a retrouvé aujourd’hui toute sa légitimité et sa superbe. Il est redevenu une figure unique dans l’histoire de l’art : le grand peintre érotique du surréalisme ainsi que le photographe fétichiste par excellence.

Pierre Molinier dans le quartier Saint-Pierre, vers  1974-1975
Pierre Molinier dans le quartier Saint-Pierre, vers 1974-1975 Crédits : Pierre Petit

Il était exactement dans le privé comme il était publiquement. Il était d’un naturel confondant, au sens étymologique du mot, au sens où l’on se sentait confondus. Il nous montrait que c’était possible d’être ainsi dans la vie. Pierre Chaveau

Retour sur le parcours de Pierre Molinier dont la vie est truffée d’épisodes - vrais ou fantasmés-, tous dignes des films les plus mauvais genres, que ce soit son fétichisme pour les jambes des femmes, sa passion morbide pour sa sœur, son goût des armes à feu, l’utilisation du sperme dans ses peintures, ses déambulations en bas de soie dans la sage ville de Bordeaux, sans oublier sa fin tragique, son suicide sur son lit, revolver dans la bouche. Mais on ne peut cantonner Pierre Molinier à une succession d’anecdotes sombres ou décalées. 

C’est un homme très convaincu, acharné, à soutenir et défendre sa singularité. Ce qui faisait de lui aussi bien un homme charmant qu’un personnage extrêmement irascible. Jacques Abeille

La dernière vente aux enchères chez Drouet en novembre 2016, où se sont vendus ses photomontages, peintures, collages, objets personnels, bas, masques retravaillés redessinés, tout comme la préface du catalogue de vente préfacée par Simon Liberati et Frédéric Beigbeder montrent que le personnage est depuis quelque temps, sorti du strict cercle des initiés pour prendre la place qu’il mérite dans l’Histoire de l’art. Aujourd’hui Pierre Molinier est présent dans toutes les grandes collections de musées, comme par exemple au musée d’Orsay et au centre Georges Pompidou.

Adoubé par André Breton jusqu’à ce que leur vision de l’érotisme les éloigne, cet artiste a magnifié l’art de la couleur, du glacis, et la vision des corps. Il a révolutionné la photographie avec ses collages et ses photomontages et ouvert la voie aux questions d’androgynie, du corps transformé et des transidentités. Il est considéré par les générations d’artistes qui s’intéressent à la question du body art, du corps contraint, du corps travesti et de l’érotisme comme un précurseur, une sorte de grand-père infréquentable auquel tout le monde se réfère !

Pierre Molinier a un manque d’inhibition spectaculaire, il peut parler des choses les plus sexuellement marqués sans aucune hésitation, sans craindre le « qu’en-dira-t-on ». Il lâche les choses violemment, sans aucune retenue. L’évidence du personnage prime sur la vérité historique. Il a ce souci d’être lui-même et de ne pas dépendre d’un créateur. Pierre Petit

Archive INA : la fille de peintre Françoise Molinier, présente son père dans l'émission Présence des arts le 21 janvier 1980 sur France Culture

Écouter
5 min
Françoise Molinier le 21 janvier 1980 sur France Culture

Ressources 

La voix de Pierre Molinier est extraite des archives personnelles de Patricia Dupuy des éditions du Renard Pâle - il s’agit d’un enregistrement de Jean Bernard fait en 1971- et des archives de Pierre Chaveau publié en 2003 en livre-CD : Molinier, entretien avec Pierre Chaveau aux éditions Opales/ Pleine Page.

Site consacré au peintre et photographe surréaliste, Pierre Molinier. 

Ouvrages sources : Le Chaman et ses créatures, préface de Pierre Molinier, aux éditions William Blake and Co (1995) et Cent photographies érotiques, préface de Pierre Bourgeade aux éditions Borderie (1979). Toute la bibliographie est à retrouver en bas de page. 

Films : Mes Jambes de Pierre Molinier (1965) est disponible dans la vidéothèque de la Maison Européenne de la Photographie et le documentaire Les Jambes de Saint-Pierre, de Dominique Roland, est disponible en DVD chez Marmitafilms (2013). 

Pour afficher ce contenu Vimeo, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Articles : Molinier et l'inceste : du fantasme à la réalité, communication de Pierre Petit au colloque international : Autour de l'inceste, Université Michel de Montaigne-Bordeaux-3, 6 décembre 2008. L’autoportrait plastique et textuel chez Pierre Molinier : article de Mélodie Marull, doctorante au CREM, Centre de recherche sur les médiations. A lire sur le site de l'AJC (Association des jeunes chercheurs du CREM). 

Site officiel du photographe Gilles Berquet. Son ouvrage Le fétiche est une grammaire, préfacé par Michel Onfray paraît en septembre 2018 aux éditions Loco. 

Site officiel de l'artiste plasticienne Mirka Lugosi. 

Site des éditions du Renard Pâle. 

  • Un documentaire produit et réalisé par Céline du Chéné et Laurent Paulré, à la technique, Jean-André Giannecchini, au mixage, Alain Joubert, et à la documentation, Annelise Signoret et Christelle Rousseau de l'INA. 
Intervenants
L'équipe
Production
Coordination
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......