LE DIRECT
Paul-Émile Victor, Pierre Loti, Anita Conti, Jean Rouch, Laurenwe Durrell
Épisode 4 :

Jean Rouch (1917-2004), "le cinéma direct"

59 min
À retrouver dans l'émission

L'Afrique pour Jean Rouch, c'était une vieille et longue histoire qui s'est achevée un jour de 2004 sur une route du Niger, son pays d'élection. Ce jour-là, le 21 février 2004, pour annoncer la mort du cinéaste ethnologue, Le Monde parlait du "sorcier blanc de l'Afrique"...

Jean Rouch en 1985
Jean Rouch en 1985 Crédits : Faux - Sipa - Sipa

Le Niger qui l'a vu partir à l'âge de 86 ans, Jean Rouch n'avait cessé d'y revenir, d'y creuser un sillon profond. Celui de refondateur du cinéma ethnographique, de pionnier du cinéma direct, de compagnon de route de la Nouvelle Vague.

Fort de ses 150 films environ - nul ne sait exactement - Jean Rouch n'avait pas volé ce titre de carte de visite "chargé de recherche au Musée de l'Homme" que semblait lui envier Jean-Luc Godard lorsqu'il demandait "Existe-t-il une plus belle définition du cinéaste ?"

Le réalisateur Jean Rouch (21 août 1996)
Le réalisateur Jean Rouch (21 août 1996) Crédits : Frederic REGLAIN/Gamma-Rapho via Getty Images - Getty

Mais c'est peut-être l'auteur de Chronique d'un été, Jacques Rivette, qui lui a rendu le plus bel hommage lorsqu'il a dit qu'il était :

Le moteur de tout le cinéma français depuis dix ans. Bien que peu de gens le sachent. Jean-Luc Godard est parti de Rouch. D'une certaine façon, Rouch est plus important que Godard dans l'évolution du cinéma français. Godard va dans une direction qui ne vaut que pour lui, qui n'est pas exemplaire à mon avis. Alors que tous les films de Rouch sont exemplaires. Jacques Rivette

Affiche du film "Chronique d'un été" de Jean Rouch, coréalisé par Edgar Morin.
Affiche du film "Chronique d'un été" de Jean Rouch, coréalisé par Edgar Morin. Crédits : TAMASA

Exemplaire en effet, sa façon de filmer la possession dans Les Maîtres fous, de donner la parole aux Africains, les plus modestes d'entre eux, dans Moi, un noir (Prix Louis-Delluc 1958) ou bien encore de suivre les derniers grands chasseurs de lion dans La Chasse au lion à l'arc (Lion d'or au festival de Venise 1965).

Rouch, inventeur du cinéma ethnologique, aura détruit tout modèle du vrai pour devenir créateur et producteur de vérité. Ce n'est pas un cinéma de la vérité qu'il a pratiqué mais bien la vérité du cinéma.

Un documentaire de Catherine Pont-Humbert, réalisé par Jean-Claude Loiseau, avec la collaboration de Clotilde Pivin. Prise de son : Laurent Lucas. Mixage : Pascal Besnard. Textes lus par Jean-Marie Frin. Documentation : Annelise Signoret. (1ère diffusion le 12 septembre 2010).

Le cinéaste et ethnologue Jean Rouch pose pour le photographe, le 29 janvier 2003, dans son bureau du Musée de l'Homme à Paris.
Le cinéaste et ethnologue Jean Rouch pose pour le photographe, le 29 janvier 2003, dans son bureau du Musée de l'Homme à Paris. Crédits : JOEL ROBINE - AFP

Pour aller plus loin

Un Officiel nigérien épingle une médaille sur le cercueil du cinéaste et ethnologue français Jean Rouch, au cimetière catholique romain de Niamey, capitale du Niger, le 24 février 2004
Un Officiel nigérien épingle une médaille sur le cercueil du cinéaste et ethnologue français Jean Rouch, au cimetière catholique romain de Niamey, capitale du Niger, le 24 février 2004 Crédits : AFP PHOTO HO STR HO / AFP - AFP
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

  • Archive : Jean Rouch, l'Homme-Cinéma - À l'automne 2017 (26.09-26.11), la Bibliothèque nationale de France présentait une grande exposition consacrée au cinéaste-ethnographe Jean Rouch, à l’occasion du centenaire de sa naissance
Intervenants
L'équipe
Coordination
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......