LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Dali en Espagne

Salvador Dali : "L'unique différence entre un fou et moi, c'est que je ne suis pas fou"

59 min
À retrouver dans l'émission

Salvador Dalí (1904-1989) fut un artiste médiatique, auteur de son propre mythe, mais il fut surtout un peintre qui, nourri d'une connaissance profonde et passionnée de l'art du passé, a ouvert la voie à un art éminemment contemporain.

Dali en Espagne
Dali en Espagne Crédits : KAMMERMAN - Getty

Délire du verbe (à tendance logorrhéique-péremptoire), célébrissimes moustaches recourbées en pointes vers le haut, sens inégalé de l'autocélébration... bien qu'il ait quitté son enveloppe charnelle il y a quatorze ans, le personnage terrestre de Salvador Dali  est inoubliable.

Si l'on veut ajouter au spectacle permanent donné par l'œuvre peint, modelé ou sculpté, ses créations de mode ou d'objets - tout ce qu'on découvre notamment à sa Fondation créée à Figueras, sa ville natale, il faut l'entendre dans ses discours tonitruants, ou lire le "Journal d'un génie" de l'artiste qui inventa les " montres molles ", les "beautés comestibles", ou la "méthode paranoïa-critique ", illustrée par exemple par ses hallucinations autour de l'enfant mort caché dans le célèbre tableau de "l'Angélus" de Millet.

Quelques repères entre mille ? C'est à son premier époux, le poète Eluard, (et à son amant Max Ernst), qu'en 1929, Dali ravit la femme qu'il érige en muse, jumelle, égérie, compagne, puis " Madone de Port Lligat " (1950) et enfin reine du château de Pubol (à partir de 1962) son épouse Gala. Selon les proches, une épouse dévorante, aux grandes exigences. Dali surenchérit. En 1940, son goût invétéré pour le luxe et le lucre conduit Breton à l'exclure du groupe surréaliste et à le surnommer de l'anagramme de son nom " Avida dollars ". Dali entreprend alors un dialogue avec son double. Autre exemple ? Le 17 novembre 1964, il fait entrer la gare de Perpignan dans l'éternité de la peinture en la consacrant comme lieu par excellence de "ses visions paranoïaques tridimensionnelles et de ses extases cosmogoniques" En effet, c'est là qu'il découvre " la possibilité de peindre à l'huile la véritable troisième dimension stéréoscopique ". Etc., etc., Le sujet rend intarissable...

Une invitation à écouter le murmure (ou le vacarme) du "rêve causé par le vol d'une abeille autour d'une pomme grenade une seconde avant l'éveil" (1).

(1) selon le titre de l'un de ses tableaux les plus célèbres.

Avec :

Robert Descharnes , ancien secrétaire de Dali.

Benjamino Levy , président de la Stratton foundati.

Michel Nuridsany , critique d'art, auteur d'une biographie sur Dali.

Montse Aguer , directrice du centre d'études daliniennes et membre du Patronat de la Fundació Gala-Salvador Dalí.

Montage d'entretiens avec Robert Descharnes, Gérard Garouste, Michel Nuridsany, Benjamino Levy.

Sites sélectionnés par Annelise Signoret, de la Bibliothèque de Radio-France : 

L'équipe
Production
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......