LE DIRECT
Amsterdam

Amsterdam, escale première

59 min
À retrouver dans l'émission

Amsterdam “Gezellig”, forcément “gezellig”...

Amsterdam
Amsterdam Crédits : C.

L’adjectif “gezellig est capital dans la conversation aux Pays-Bas, on l’entend sans cesse. “Het is gezellig” signifie tout à la fois “c’est agréable”, “tout va bien”, “il n’y a rien qui cloche”, “c’est chouette”, etc... C’est un terme qui convient très bien à la ville d’Amsterdam. Le visiteur s’y sent d’ailleurs très vite comme chez lui, y compris le touriste du week-end qui ne s’éloigne guère des quelques canaux du quartier rouge, où il est certain de trouver son morceau de haschich et de faire la fête dans le cadre qu’il souhaitait. Il prendra bien garde, à chaque instant, de tituber sur le bon côté du trottoir. S’aventurerait-il sur la partie cyclable qu’il se ferait instantanément réprimander par le premier cycliste.

Les habitants de la ville supportent de moins en moins l’augmentation de la pression touristique sur le centre ancien. Ils tolèrent les touristes, parce que la tolérance est de règle ici, et que les touristes rapportent, mais ils fuient, le week-end, vers l’est ou le nord. De toute façon, les Amstellodamois, c’est ainsi qu’on peut appeler les habitants d’Amsterdam, savent se départir de ces éventuels inconvénients. Les plus aisés ou chanceux d’entre eux se prévalent d’un “achtertuin”, un jardin arrière, insoupçonnable depuis le quai du canal, et où la paix est totale. Ces jardins sont protégés par une loi du XVIIe siècle, qui interdit qu’on y construise quoi que ce soit, et qu’on y exerce toute activité commerciale. À l’est, il y a IJburg, avec sa place Joris Ivens et ses logements flottants, on y va en tramway, ou à vélo. Pour se rendre dans les quartiers du nord, il faut prendre le bac, au dos de la gare centrale, et traverser la rivière IJ. C’est gratuit, et quelle que soit la destination, on y est en effet à l’aise, protégé du tourisme envahissant, “gezellig”, en quelque sorte…

Avec :

Roberta Petzoldt, comédienne et artiste

Rudi Wester, ancienne directrice de l’Institut Néerlandais à Paris

Odile Chenal, ancienne directrice de la Fondation Européenne pour la Culture

Rist Brouwer, amoureux d’Amsterdam

Lisa Grob, étudiante

Tonko Grever, conservateur du musée Van Loon

Pierre-Pascal Bruneau, libraire

Philippa van Loon, musée Van Loon

Dorothy Beynes, propriétaire sur le Prinsengracht

Mathijs Gomperts, philosophe et poète

Merci à : l'Institut Français d'Amsterdam, Visit Holland et Roger Stryland, Thalys, l'Hôtel Lloyd

Chroniques

15H01
57 min

Villes-Mondes | 11-12

Villes-Mondes | 11-12 : Dimanche 3 avril 2016
L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......