LE DIRECT

MACAO VILLE-MONDES Escale 2

59 min
À retrouver dans l'émission

Escale 2: « Macao : un Disneyland de l’Europe latine en terre chinoise » ** Production Alain Lewkowicz - Réalisation Rafik Zénine - Prise de son et mixage Jean-Michel Cauquy**

Macao, Casino Lisboa
Macao, Casino Lisboa Crédits : Radio France

Rétrocédée à la Chine le 20 décembre 1999, Macao est depuis officiellement la Région administrative spéciale de Macao de la République Populaire de Chine. L’ancienne colonie portugaise est désormais « l’une de ces villes évanouies qui n’existent plus, sinon en archipel, quelque part entre mémoire et imaginaire. Macao est devenue une ville réinventée comme l’écrit Philippe Pons dans son ouvrage intitulé Macao publié en 1999. Il y décrit cette langue de terre, creusée par deux baies profondes, à l’embouchure de l’estuaire de la rivière des perles, un isthme si fin à sa base qu’on le comparait à la tige d’un lotus dont la fleur épanouie aurait été la ville, où l’Est et l’Ouest se sont rencontrés et qui n’est plus...

Avec:

Eric Sautedé, sinologue, universitaire résident à Macao depuis 12 ans

Tomé Quadro, cinéaste

Agnès Lam, universitaire, écrivain et poète

Frank Lei, photographe

Chan Hin Yo, photographe

Carlos Marreiros, architecte urbaniste

Francisco Pinheiro, urbaniste

Constantin Bessmertny, artiste contemporain

Echo Lo, traductrice

Les coulées de bétons du développement asiatique ont eu raison de cette ville d’illusion. S’adapter aux nécessités de la vie moderne a longtemps semblé le dernier souci de Macao où une page d’histoire n’en finissait pas de se tourner. Puis, comme le constate l’auteur, elle fût tournée sans ménagement et le développement a eut raison de son indifférence au changement du monde. Les héritages sont réduits à un décor, à une mise en scène du passé. Dans cette ville où autrefois vagabondais l’imagination, on se cogne désormais à la réalité. Deux cités se recouvrent : l’une presque évanouie et une autre, trop présente, que l’on s’efforce d’oublier. Même son aspect physique s’est transformé. De 11km² dans les années 20, Macao frôle aujourd’hui les 35km². Même ses deux îles, Taipa et Coloane sont désormais réunies par des remblais. Et Philippe Pons de conclure : Macao est devenue comme un vieux livre dont on aurait arraché les plus belles pages.
L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......