LE DIRECT

STOCKHOLM VILLE-MONDES Escale 1

59 min
À retrouver dans l'émission

Escale 1: « Stockholm, u n rêve d’espace » Production Amaury Chardeau - Réalisation Charlotte Roux - Prise de son et mixage Eric Boisset

(rediffusion du 11/11/2012)

Stockholm
Stockholm Crédits : Radio France

« Vivre en ville pour un Suédois n’est pas une chose naturelle » , disait un jour l’écrivaine Madeleine Gustafsson. Si une ville se définit par un certain niveau de densité humaine, alors Stockholm est une ville paradoxale, tant ses 800 0000 habitants s’appliquent à mettre de l’espace entre eux. L’espace c’est d’abord l’eau, omniprésente : celle de l’immense Lac Mälar qui vient se jeter, aux pieds de la vieille ville, dans la mer Baltique qui s’étend à l’Est en direction de l’archipel. Vivre à Stockholm, c’est jouer de cette eau, l’enjamber par d’innombrables ponts pour passer d’île en île, contempler sur sa surface les reflets de la lumière c’est s’y baigner aussi, dès l’arrivée des beaux jours, puisque depuis 1973, la baignade est autorisée en centre-ville, sur quantité de plages aménagées c’est glisser, en hiver, sur ses eaux gelées.L’espace, ce sont aussi les forêts qui s’étendent à quelques minutes du centre, ou les parcs et jardins que l’on croise presque à chaque carrefour.

Car ici la nature n’est pas un vain mot. Ici, comme ce fut le cas en 1971 dans un épisode resté célèbre (« la bataille des Ormes », Almstriden) des milliers d’habitants peuvent se mobiliser pour sauver quelques arbres menacés par la construction d’une bouche de métro, et obtenir gain de cause ! L’année suivante, signe des temps, Stockholm accueillait la première conférence des Nations unies sur l'environnement humain qui marqua un tournant dans l'émergence d’une conscience environnementale planétaire. Si on les laissait faire, les stockholmois ne parleraient volontiers que de nature… Mais ce rêve d’espace, que raconte-t-il des relations des habitants entre eux ?

Avec

Stefan Börjesson , architecte

Knut Larsson , illustrateur

Danyel Couet , restaurateur

Elisabeth Daude , guide touristique

Anna Nilsdotter Karlson , illustratrice*

Gunnel Engwall , présidente de l’Académie royale des belles-lettres

Agnieszka Lewalski , designeuse sonore

Björn Meidal , universitaire spécialiste de l’œuvre d’August Strindberg

Jérome Rémy , directeur artistique du festival des Boréales

Anders Petersen , photographe

Et avec des musiques de Peter Von Poehl , et des lectures de textes de Tomas Tranströmer et d’August Strindberg .

** Avec le soutien du [festival Les Boréales](http://www.lesboreales.com/)**
Boréales
Boréales Crédits : Radio France
** qui a mis la Suède à l’honneur lors de son édition 2012 du 15 novembre au 1er décembre, ** ** et propose des évènements suédois cette année pour son édition 2014, du 13 au 30 novembre. ** **** Avec le soutien de** l’[Office du tourisme de Stockholm](http://www.visitstockholm.com/fr/Nyheter/Stockholm-Tourist-Centre/)** ** Remerciements à l'[Ambassade de Suède en France](http://www.swedenabroad.com/fr-FR/Embassies/Paris/) et l'[Institut Suédois à Paris](http://www.si.se/Paris/Francais/Institut-suedois-a-Paris/?id=8065)** **Bibliographie** - "Le Cabinet Rouge" d'August Strindberg (parfois sous le titre "La chambre rouge") - "Baltiques", recueil de Tomas Transtromer (Gallimard) - "Stockholm noir. Mafia blanche" et "Stockholm noir. L'argent facile" de Jens Lapidus (Plon) - La série "Roman d'un crime" de Maj Sjöwall et Per Wahlöö (avec entre autres "L'homme au balcon" et "Le policier qui rit") - "[Swedish Music Landscape](http://www.swedishmusiclandscape.com/Swedish_Music_Landscape/home.html)" de Julien Bourgeois - La trilogie "Millenium" de Stieg Larson (Actes Sud) - "Montecor, un tigre unique" de Jonas Hassen Khemiri (Le Serpent à Plumes)
Boréales 2014
Boréales 2014 Crédits : Radio France
**Édition 2014 / Événements suédois** **** **Cirque : (dans le cadre des Before Boréales)** ***Attached* **, compagnie Magmanus** ** Le spectacle de cirque *Attached * met en scène un duo d’acrobates, dépendant l’un de l’autre. Quand le premier tombe, le second s’envole ! Attachés, « scratchés » ou propulsés en l’air, les garçons de Magmanus jouent à faire et défaire les liens qu’ils tentent de tisser entre eux. Un spectacle au rythme singulier dans lequel le public est invité à participer. Le mercredi 5 novembre à 20h30 à La Renaissance, Mondeville **** **Littérature : ** **Maria Ernestam** Maria Ernestam est née en 1959 en Suède. Son second roman traduit en français, *Les Oreilles* *de Buster* , a remporté un grand succès en librairie. Dans son nouvel ouvrage, *Le* *Peigne de Cléopâtre* , Ari, Anna et Fredrik, trois amis de longue date, ont monté une société florissante. Leur créneau : résoudre les problèmes des gens. L’entreprise se développe avec succès, jusqu’au jour où une vieille dame se présente avec une étrange requête : elle souhaite que la compagnie élimine son mari. En résidence d’écriture tout le mois de novembre à l’IMEC Abbaye d’Ardenne, Saint-Germain-la-Blanche-Herbe En débat le vendredi 21 novembre à 20h à l’IMEC Abbaye d’Ardenne, Saint-Germain-la-Blanche-Herbe Et en tournée en région (Falaise, Pont d’Ouilly, Hermanville-sur-Mer, Fleury-sur-Orne et L’Aigle) **Jan Myrdal (en conference) : L’intellectuel et le pouvoir** Jan Myrdal est une grande figure de la culture suédoise, auteur de plus de quatre-vingt ouvrages. Représentant de la gauche radicale, Myrdal agit aussi bien sur la scène politique suédoise qu’internationale. Le point de départ de cette conférence sera le constat d’August Strindberg : la classe supérieure règne non seulement en dominant les pensées mais également en dominant les lois mêmes de la pensée. Auteur polémique et provocateur, victime de nombreuses attaques, notamment de la censure, Myrdal a su contourner ces difficultés et se faire entendre. Le jeudi 13 novembre à 18h à l’Université de Caen Basse-Normandie **Björn Larsson** Björn Larsson est né en Suède en 1953. Navigateur chevronné, il a parcouru les mers du Nord, de l’Écosse à l’Irlande, du pays de Galles à la Bretagne jusqu’à la Galice. Maître de conférences en français à l’Université de Lund, traducteur, philologue et critique, il est également l’auteur de plusieurs romans. *Long John Silver* , paru en 1995, en a fait l’un des écrivains suédois contemporains les plus connus à l’étranger. Un nouveau chapitre de la vie de son héros vient de paraître. Long John Silver, notre vieux pirate unijambiste qui aspirait à couler des jours paisibles dans une anse de Madagascar, entouré de sa garde d’esclaves affranchis, entreprend de compléter ses mémoires et de relater sa dernière aventure : sa rencontre, tout aussi édifiante qu’inattendue, avec Charles Barrington, un Lord désargenté, cupide et roué, qui souhaitait se lancer dans la traite négrière… jusqu’à ce que l’aventure tourne court. Rencontre *Björn Larsson où le retour du pirate* le samedi 22 novembre à 16h30 à l’Auditorium du Musée des Beaux-Arts, dans le cadre du weekend littéraire du festival Et en tournée en région (Lisieux, Bayeux) **Viveca Sten** Après une brillante carrière juridique, Viveca Sten s’est lancée dans l’écriture. Véritable star en Suède, elle fait son entrée dans la collection Spécial Suspense d’Albin Michel en 2013, avec cette première enquête du duo de choc que forment Thomas Andreasson et Nora Linde. Rencontre Viveca Sten, nouvelle étoile du polar nordique, le vendredi 28 novembre à 19h, lors des 24H Chrono du polar nordique. Et en tournée en région (Condé-sur-Noireau) **Musique : ** **Jay-Jay Johanson avec l’Orchestre Régional de Basse-Normandie** Figure incontournable de la scène trip-hop mondiale – aux côtés de Tricky, Portishead ou Massive Attack – Jay-Jay Johanson revient aux *Boréales* , invité par l’Orchestre Régional de Basse-Normandie pour une création exceptionnelle. Le musicien suédois va proposer une relecture complète de ses morceaux et se produira pour la première fois sur scène accompagné d’un orchestre. Une occasion unique de redécouvrir *Believe in us* , *I Miss You Must of All * ou *Blind * de la plus belle des manières. Le 28 novembre à 20h30, à la Comédie de Caen, Théâtre d’Hérouville **Bror Gunnar Jansson** Un complet sombre, des cheveux blonds soigneusement gominés et une gueule de gangster… Bror Gunnar Jansson est un bluesman atypique, délaissant les Gibson et Fender pour une guitare bon marché. Voix rocailleuse, jeu démentiel entre blues, country et rock, le suédois assure un set de tueur à lui seul. Le 23 novembre à 18h, à L’Auditorium de Bayeux **Jo Wedin & Jean Felzine** Jo Wedin (ex MAI) est une musicienne suédoise installée en France. Très influencée par la musique américaine, elle réalise pourtant un vieux rêve en chantant aujourd’hui en français. Des chansons écrites avec Jean Felzine, leader de Mustang, qui l’accompagne sur scène. Un duo pop minimaliste, deux voix puissantes, une guitare, une boîte à rythme et surtout de vraies chansons. Le 17 novembre à 20h à Lapage, Workshop à la française, Caen Le 30 novembre à 16h30 à La Fabrique, Lion-sur-Mer **Soirée de clôture : ** - Trainspotters Trainspotters est un groupe de hip-hop suédois originaire d’Umeå. Leur premier album, *Dirty North* , a été nommé au P3 Guld catégorie ”hip-hop soul” – équivalent des Victoires de la Musique en Suède. *Bastards !* , leur second opus, est disponible depuis janvier 2013. - Movits! Movits ! est un groupe suédois qui mêle flow hip-hop et influences swing. Véritables bêtes de scènes, les membres de Movits ! inondent les festivals du monde entier de leurs shows ravageurs. Le groupe n’a qu’un objectif, le sommet des charts, une place qu’ils ont, d’ailleurs fréquenté dès leur premier album *Äppelknyckarjazz * en trustant les premières places du marché US sur les plateformes ITunes et Amazon. À écouter leur nouvel album, *Head Amongst the Clouds* , nul doute qu’ils vont renouveler l’expérience. Le 29 novembre à partir de 20h au Cargö, Caen **Exposition / Musique :** ***Black Yaya Blue Yaya* de Yaya Herman Düne** Né à Paris en 1976, au sein d’une famille juive d’origine suédoise et marocaine, David-Ivar Herman Düne alias Yaya Düne est un artiste aux multiples facettes, surtout connu pour son groupe pop-folk Herman Düne. Mais il ne se cantonne pas simplement à la musique : David Ivar dessine depuis une dizaine d’années, fortement influencé par le travail d’Anders Zorn, peintre suédois. Ces dessins, peintures et gravures sont réunis dans l’exposition *Black* *Yaya Blue Yaya* . Exposition à L’Artothèque, Espaces d’art contemporain, du 20 novembre au 24 décembre. Inauguration le 19 novembre à 19h30 suivie d’un concert de Black Yaya.
L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......