LE DIRECT

Andrée Chédid (1/5) - Hommage

24 min
À retrouver dans l'émission

Andrée Chedid
Andrée Chedid
Andrée Chedid Stéphane Béchaud© Par Catherine Pont-Humbert; réalisation Bruno Sourcis. (Rediffusion de l'émission du 11/03/2002) **"*Je veux garder les yeux ouverts sur la cruauté du monde mais aussi célébrer la vie et tout ce qui aide à parier sur l'avenir* " ** **Andrée Chédid** Poète, romancière, auteur de théâtre, de nouvelles, de chansons, Andrée Chédid a pratiqué tous les genres sans que cette diversité n'entrave la cohérence d'une oeuvre portée par une conviction : la nécessité de l'amour et la quête d'une humanité qui, au-delà des différences, des incompréhensions, rassemblent et rapprochent. Entre tragédie et espérance, les textes d'Andrée Chédid optent toujours pour la seconde et affirment inlassablement la toute puissance de la vie. Née en 1920 au Caire, c'est là qu'elle a commencé à écrire de la poésie, avant de poursuivre son oeuvre à Paris où elle décide de s'installer en 1946. Si elle retourne sans cesse à la poésie comme à une source essentielle, avec ses romans (Le sommeil délivré, le sixième jour, L'Autre, La cité fertile...) elle a créé un monde où des êtres en but au malheur, à la tragédie affirment toujours l'espoir d'un monde meilleur et font de la vie un bien précieux, une conquête. Face au consensus de la défaite et de l'abandon, son oeuvre constitue une troublante exception. **Dans ce premier épisode** , ses premiers poèmes dès l'enfance. Son attachement à l'Egypte qui ressort parfois dans ses textes. Ses bribes d'autobiographies sont toujours associées à l'imaginaire, excepté le portrait de sa mère avec "Les saisons de passage". La personnalité de sa mère, sa présence forte, son anticonformisme, sa générosité. Son rejet de la nostalgie, sa préférence pour le présent au travers de la poésie. La personnalité effacée de son père. Sa sensibilité à l'injustice. La prédiction par un journaliste, en 1942, de son avenir d'écrivain. La langue française en Egypte. Les origines libanaises de ses parents. L'importance du Liban dans sa vie. Le thème de l'universalité de l'homme dans ses oeuvres. Les passerelles qu'elle souhaite établir entre les générations, les frontières et les religions. Après l'annonce, ce lundi, de la mort d'Andrée Chedid, une série de programmes consacrés à l'oeuvre de l'écrivain: [La Grande Table](/emission-la-grande-table.html "La Grande Table"), mardi 8 à 12h50 [Le RenDez-Vous](/emission-le-rendez-vous.html-0 "Le RenDez-Vous"), mardi 8 à 19h05 avec, notamment, le poète et dramaturge Jean-Pierre Siméon. [Ca rime à quoi](http://www.franceculture.com/emission-ca-rime-a-quoi.html-0 "Ca rime à quoi"), samedi 12 à 21h. Rediffusion du document "Andrée Chédid, un regard démesuré" (2010) : un choix de textes préparé par Myriam Guyot et Mady Mantelin, mis en ondes par Christine Berard-Sugy.
Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......