LE DIRECT

Andrée Putman (1/5) - Hommage

28 min
À retrouver dans l'émission

Putman - Affiche expo 2
Putman - Affiche expo 2

Par Catherine Geel. Réalisation : Christine Berlamont. Rediffusion de l'émission du 18/11/2002. Avec la collaboration de Claire Poinsignon et Luc-Jean Reynaud.

Andrée Putman , née en 1930 à Paris, a longtemps été considérée plus à l'étranger qu'en France, comme la grande dame de la décoration et de l'élégance parisienne. Longtemps incomprise, on accole à sa personne et à son travail les termes de rigueur et d'austérité ; Elle contribue à faire reconnaître internationalement les architectes et décorateurs ou désigners modernes que sont Mallet-Stevens, Eileen Gray… en se lançant dans la réédition de leur mobilier au début des années 80 et a poursuivi, presque jusqu'à sa mort une impressionnante carrière d'architecte d'intérieur.

Passionnée d'art, elle rencontre et devient l'amie, grâce à son mari, marchand d'art, de Bram Van Velde et d’Alechinsky, puis plus tard, de Louise Bourgeois, ou se lance avec passion dans des conversations sur la littérature contemporaine avec Samuel Beckett et Marguerite Duras qu'elle fréquente Elle est aussi une musicienne accomplie, qui à 20 ans, remporte le premier prix de conservatoire d'harmonie. Femme de mode, Andrée Putman était une insoumise "une regardeuse" sensible, affamée de rencontres, passionnée par l'oublié, le mal compris (architectures industrielles, matériaux pauvres, âmes cassées) une gourmande de vie et de nuits, douée d'un humour et d'une délicate politesse, bien loin du personnage hiératique si souvent présenté.

1) Jeunesse et éducation : à l'école de la rigueur et de l'hypersensibilité

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......