LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Boris Bergman
Épisode 1 :

De Londres à Paris, adolescence et éveil artistique

28 min
À retrouver dans l'émission

Auteur polyglotte et amoureux du rock, Boris Bergman a signé plus de mille chansons en français comme en anglais. Parmi ses interprètes fétiches : Bashung, compagnon de route de 20 ans. Mais il a confié ses mots à beaucoup d’autres. Rencontre avec une grande plume de la chanson.

Boris Bergman
Boris Bergman Crédits : Stéphane de Bourgies

Par Jérôme Sandlarz. Réalisation : Vincent Abouchar.

De Rain and Tears son premier succès mondial sorti en plein mai 68 pour Aphrodite’s child à L'attrape-rêves pour Christophe Maé en 2010, en passant par Gaby oh ! Gaby ou Vertige de l’amour, écrits pour Bashung, son grand complice dans les années 80, Boris Bergman, auteur incontournable de la scène musicale française, revient sur cinquante ans de création. Comment naît une chanson ? D’où vient l’inspiration ? Quelle relation s’établit entre un auteur et ses interprètes ?

L’œil toujours rieur, cet alchimiste de la parole, aussi à l’aise en français qu’en anglais - on lui doit notamment une multitude d’adaptations, pour Dalida, Nicoletta, Viktor Lazlo, mais aussi The Kills, Franz Ferdinand, Marianne Faithfull ou encore Jimmy Cliff - répond à nos questions avec beaucoup de générosité et d’humour, principal trait de sa personnalité. Knock ! Knock ! Knock ! C’est parti pour deux heures et demie d’entretien avec Mister B.B.

Né à Londres en 1944, issu de parents juifs russes d'Ukraine ayant fui les pogroms pour l'Angleterre (dans les années 20), Boris Bergman grandit dans un environnement multiculturel. Chez lui, on parle et chante en anglais, russe et yiddish, ce qui éveille très tôt son oreille à la musicalité des langues. Quittant l’Angleterre pour la France à l’adolescence, il se passionne pour l'écriture, conjointement à ses études d’anglais.

Ce sont les années de formation avec la découverte du cinéma, "un moyen de transport pour rêver". Séries B, péplums, westerns… B.B. est incollable ! Et le rock bien sûr - Buddy Holly, Eddie Cochran, Gene Vincent – qui lui tiennent compagnie dans les moments de solitude. C’est en 1967, qu’il signe sa première chanson, Nocturne, écrite pour Eva, suite à un pari.

Bibliographie

Intervenants
L'équipe
Coordination
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......