LE DIRECT
Boris Charmatz en mars 2011 à Avignon
Épisode 1 :

A bras le corps

28 min
À retrouver dans l'émission

.

Par Laurent Goumarre, réalisation Vivianne Noël. Avec la collaboration de Claire Poinsignon.

"A bras le corps ", c’est le titre de la première pièce que cosigne en 1993 Boris Charmatz , soit un duo masculin, travaillé dans un petit espace de représentation en carré. Un titre et un premier dispositif à valeur de programme pour un parcours de danseur, de chorégraphe qu’on a durant les années 90 début 2000 défini comme conceptuel, plasticien un parcours qui, depuis 2009, l’a mis à la tête du centre chorégraphique national de Rennes et de Bretagne, une institution que le chorégraphe a systématiquement démontée, en enlevant les mots « centre », « chorégraphique » et « national » pour y substituer la forme nouvelle d’un Musée de la danse qui n’aurait rien d’un sanctuaire, mais qui serait proche d’un espace mental.

Car c’est bien là ce qui identifie Boris Charmatz dans le paysage chorégraphique et artistique en France comme à l’international : une pratique et une vision critique de la danse qui est allée jusqu’au « Gel chorégraphique » en 1999, qui s’est développée dans des séries de pièces à dispositifs, parfois travaillés comme des ballets mécaniques, et qui s’est aussi actualisée dans la pédagogie : son programme de recherche « Bocal », une école nomade et éphémère conçue comme une expérience critique de la formation en danse en France.

C’est de tout cela qu’on s’entretiendra avec Boris Charmatz pendant cette semaine, au moment où il crée au festival d’Avignon en tant qu'artiste associé 2011.

Intervenants
  • Danseur, chorégraphe et directeur du Musée de la danse à Rennes.
L'équipe
Production
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......