LE DIRECT

Charles Henri Favrod avec Hélène Hazéra

30 min
À retrouver dans l'émission

  • Podcast disponible pendant 24h après diffusion - Réécoute possible jusqu'au lundi suivant réalisation de Doria Zénine Né en 1927 à Montreux Charles-Henri Favrod n'est pas l'homme d'une seule histoire. Cet A Voix Nue se promène entre l'histoire et les arts, entre la décolonisation et la photographie. Du Caire ou la rencontre en 1952 avec le vétéran de la guerre du Rif, Abd el Krim, qui a réuni autour de lui un noyau de jeunes maghrébins en colère qui vont être les futurs entrepreneurs de la décolonisation. Ainsi il va devenir un des grands observateurs - et soutien - de cette vague historique. Mais il voyage aussi en Afrique, au Vietnam, dans les pays arabes. Son autre passion, c'est la photographie, depuis qu'adolescent tuberculeux il a découvert dans un sana des piles de vieux numéros de l' Illustration qui lui ont donné des bases pour comprendre le 19e siècle et ses photographes. Le musée qu'il monte à Lausanne sera un des musées majeurs de cette discipline. Charles-Henri Favrod est un témoin capital, un peu désabusé, souvent sarcastique, qui distille ses anecdotes - souvent acides - avec une grande élégance. Charles Henri Favrod est né dans une famille de petits commerçants. Après des études classiques (latin grec philosophie, français) il débute sa carrière journalistique à la Gazette de Lausanne , à la Radio Suisse Romande, et bientôt à la télévision Suisse ; plus tard il collaborera aussi avec5 Colonnes à la une , l'émission d'information vedette de l'ORTF. Lors de son premier grand reportage il a rencontré au Caire en 1952 Abd et Krim, l'ancien révolté de la guerre du Rif (1925) autour de qui s'est regroupé une bande de jeunes maghrébins - tunisiens, algériens, marocains - qui vont finir par être les acteurs de la décolonisation de l'Afrique du Nord. Pendant des années Charles-Henri Favrod va - une constante dans un travail journalistique composite - accompagner les mouvements de décolonisation, par ses articles, par ses livres ( Le poids de l'Afrique , 1958 ; La Révolution algérienne , 1959 ; L'Afrique seule , 1961). Charles Henri Favrod est également producteur de documentaires, dont le célèbre Chagrin et la Pitié (1969) et de nombreux portraits d'homme d'Etat. Il a aussi été à l'origine d'une encyclopédie où il faisait travailler les situationnistes Debord, Viénet, Vaneighem. A l'origine de la Fondation Suisse pour la photographie Charles-Henri Favrod a créé en 1985 Le musée de L'Elysée, à Lausanne, qu'il a dirigé jusqu'en 1996, date où on l'évince du musée qu'il a créé : ce sera une affaire Langlois à la Suisse. Depuis 1996, il est chargé d'organiser un musée d'histoire de la photographie à Florence : le Museo nazionale della fotografia. Il est Chevalier de la Légion d'honneur, et Officier des Arts et lettres du gouvernement français.
L'équipe
Production
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......