LE DIRECT

"Claude Parent : Je penche donc je suis" (1/5)

27 min
À retrouver dans l'émission

Claude Parent
Claude Parent

Par Philippe Trétiack, réalisé par Philippe Baudouin, prise de son : Tanguy Le Cornu. Avec la collaboration de Claire poinsignon.

L’architecte Claude Parent est né en 1923. Bien que membre depuis le 15 mars 2006 de l’Académie des Beaux-Arts, il reste un marginal. Expositions et articles ont beau se succéder, il demeure un électron libre, apprécié pour son dynamisme et son esprit frondeur. Dans les années soixante, il systématise, avec le verrier devenu philosophe Paul Virilio, une approche de l’architecture inédite : la fonction oblique. Il bascule des maisons cubiques sur l’arrête, il construit des planchers en pente dans les appartements. Sans relâche, il milite pour une architecture de l’effort où chacun doit, en permanence, lutter contre l’attraction terrestre. Homme à part, connu pour son look, chevelu, dandy, amateur de voitures de sport et de Rolls Royce, il se voit confier, dans l’après-68, l’édification de centrales nucléaires. Une fois de plus, il fait scandale. Pourtant dans son agence passent des architectes qui se révéleront plus tard, des talents confirmés, comme Jean Nouvel. A Voix Nue revient toute cette semaine sur la carrière exceptionnelle d’un personnage haut en couleurs, tout à la fois central et totalement excentrique de l’architecture du XXème siècle.

1) Architecte par défaut

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......