LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Daniel Cohn-Bendit
Épisode 3 :

Le retour en Allemagne après mai 1968

30 min
À retrouver dans l'émission

Daniel Cohn-Bendit est l’icône de mai 1968 et pourtant, ni communiste, ni trotskiste, ni maoïste, il tranchait déjà avec les autres gauchistes. Celui qui depuis 2014 n’exerce plus de mandat politique, revient sur le parcours qui a fait de lui un "radical-réformiste" fondamentalement européen.

Daniel Cohn-Bendit
Daniel Cohn-Bendit Crédits : Kenji-Baptiste Oikawa

Par Virginie Bloch-Lainé. Réalisation : Laurent Paulré. Attachée de production : Claire Poinsignon.

Daniel Cohn-Bendit manque d’être expulsé de France une première fois après sa rencontre avec le Ministre de la Jeunesse et des Sports François Missoffe, lors de l’inauguration de la piscine de Nanterre en janvier 1968.

Ce ne sera pas pour cette fois, mais pour le 21 mai, alors qu'il rentre d’Allemagne et qu’il apprend l’arrêté pris contre lui. Il repart alors directement vers l’Allemagne, persuadé qu’il rentrera sans difficultés quelques semaines plus tard à Paris, une fois la tension apaisée.

Des manifestants le soutiennent avec ce slogan : « Nous sommes tous des juifs allemands ». D’autres beaucoup moins nombreux crient « Cohn-Bendit, à Dachau ».

C’est en 1978 seulement que son interdiction de séjour est levée. L’Allemagne dans laquelle vit Cohn-Bendit après mai 1968 est celle de la contre-culture et des courants alternatifs très dynamiques à Francfort. Il y habite, en communauté.

C’est aussi le temps du terrorisme. Cohn-bendit ne rencontre pas Carlos, mais il met son talent de médiateur au service d’un ami, Hans-Joachim Klein, pour l’exfiltrer du terrorisme en discutant avec lui et les renseignements généraux.

Intervenants
L'équipe
Coordination
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......