LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

George Steiner

30 min
À retrouver dans l'émission

Par Laure Adler Réalisation: Nathalie Salles Steiner le provocateur Depuis une précédente série d'A voix nue , Georges Steiner a publié un savoureux essai intitulé Pourquoi je n'ai pas écrit certain de mes livres un numéro de l' Herne lui a été consacré et il a pris dans la presse des positions politiques sur le Moyen Orient. L'âge venant, sa liberté grandit et il dit sans hésiter parfois avec sarcasme ce qu'il pense de l'évolution de notre société. C'est à une vision pessimiste de notre société qu'il nous convie en analysant la perte de l'écrit, l'absence de désir de se réalimenter aux sources de la haute culture et l'avènement du règne de l'immatériel. Toutefois Steiner tempère ce pessimisme par une croyance au développement des sciences exactes et au progrès médical mondial qui permettra, pense-t-il, de nous greffer des mémoires artificielles en cas d'Alzheimer et de veiller à notre bien être ! Steiner revient sur ses deux passions essentielles qui lui permettent d'envisager le lendemain: la musique qu'il écoute chaque jour- il en fait et c'est une vocation manquée à cause d'une disgrâce de naissance - et les mathématiques. Il évoque sa passion d'enseignant et comment sa vie chaotique de juif européen l'a conduit depuis des décennies à enseigner dans toutes les universités du monde pour se fixer enfin à Cambridge. Lui qui est profondément antisioniste, constate l'impossibilité de l'existence d'un état palestinien et dit son inquiétude d'une montée de l'antisémitisme... Steiner un penseur libre.

L'équipe
Production
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......