LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Guy Béart (1/5)

28 min
À retrouver dans l'émission

Guy Béart (pochette de disque)
Guy Béart (pochette de disque)

Par Martin Pénet. Avec la collaboration de Claire Poinsignon. Réalisation : Anne-Pascale Desvignes. Prise de son : Yann Fressy.

Guy Béart se livre rarement. Retiré dans l'immense maison de Garches qu'il habite depuis 1967 en l'encombrant de toutes les strates de sa carrière, il fait parfois quelques apparitions dans la vie publique. Les dernières remontent à l'automne 2010, lors de la sortie de son disque "Le meilleur des choses", son premier album studio paru depuis 15 ans !

A 81 ans, alors qu'il prépare l'édition de l'intégrale de ses textes (plus de 200 chansons), Guy Béart a accepté pour France Culture de revenir longuement sur son riche parcours et sur son œuvre. Il évoque son enfance au Liban durant la Seconde guerre mondiale, son adolescence à Nice, la mort prématurée de ses deux parents, alors qu'il préparait et obtenait son diplôme d'ingénieur des Ponts et Chaussées. Ses débuts dans les cabarets parisiens au milieu des années 1950, en pleine effervescence de la rive gauche, comme auteur-compositeur-interprète à l'univers insolite. Ses rencontres avec Georges Brassens, Charles Trenet, Jacques Canetti… Ses premières interprètes (Juliette Gréco, Patachou, Zizi Jeanmaire) et l'enregistrement de ses premiers disques.

Guy Béart entre également dans les détails de son inspiration, de son écriture, de son rapport aux poètes, à la guitare et à la musique. Il évoque certains de ses standards, les grandes périodes de son œuvre, son intérêt pour l'espace et l'avenir de la planète, son souhait d'être intemporel. Il a sur scène le goût du naturel, qu'il a essayé de garder durant ses années de télévision avec l'émission "Bienvenue" qu'il produisait à partir de 1966 en recevant des vedettes de façon apparemment très improvisée et annonçant par-là même les actuels talk-shows .

Cet "A voix nue" conduit aussi à découvrir quelques facettes plus intimes de cet auteur majeur de la chanson française de la seconde moitié du 20e siècle : la spiritualité, sa lecture de la Bible, la religion juive, mais aussi l'érotisme, ses amours, ses enfants, son rapport à la mort : "une compagne pas désagréable".

1) Je suis né au Caire

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......