LE DIRECT
Jean d'Ormesson est mort à l'âge de 92 ans.
Épisode 4 :

Les saveurs du palais

29 min
À retrouver dans l'émission

"Ce qui m'a passionné c'est l'observation de la politique (...) L'observateur engagé qu'était Aron, ça, ça me faisait envie !" L'écrivain et académicien s'est confié à "A voix nue". Il raconte sa famille, son enfance, la guerre, ses débuts en littérature, les femmes, les mondanités…

Jean d'Ormesson, Paris, le 9 avril 2015
Jean d'Ormesson, Paris, le 9 avril 2015 Crédits : MARTIN BUREAU - AFP

C'est l'écrivain préféré des Français. Depuis 1970, ils s'arrachent ses livres, ils goûtent sa joyeuse érudition. Mais qui est vraiment Jean d'Ormesson , la plume star qui s'apprête à faire son entrée dans la prestigieuse collection de la Pléiade, chez Gallimard ? Un vestige de la France de l'ancien Régime que l'on visite comme un monument ? Un philosophe du bonheur de vivre ? La mascotte de l'esprit français ?

Je n'aime pas la politique, la politique ne m'intéresse pas beaucoup. Et je n'ai jamais envisagé une vie politique quelqu'elle soit. Ce qui m'a passionné c'est l'observation de la politique (...) L'observateur engagé qu'était Aron, ça, ça me faisait envie !

L'écrivain et académicien s'est confié à "A voix nue". Il raconte sa famille, son enfance, la guerre, ses débuts en littérature, les femmes, les mondanités… Figure emblématique de la république des lettres, il est aussi le confesseur privilégié des présidents de la Ve. Pompidou le recevait à dîner. François Mitterrand lui livra ses dernières paroles de chef d'Etat. C'est une histoire de la France que raconte Jean d'Ormesson. Se remettant peu à peu d'une grave maladie, l'écrivain du bonheur dévoile sa philosophie de vie, dresse un inventaire amusé de son existence. En l'écoutant, on prend une belle leçon d'optimisme.

J'ai une caractéristique, c'est que j'ai un faible pour mes adversaires. Je ne pouvais pas faire de politique... Dès que je discute avec quelqu'un je trouve que ses arguments valent bien les miens. C'est impossible de faire de la politique, en politique il faut croire que vous avez raison et que les autres ont tort !

Par Sébastien Le Fol. Réalisation : Anne Depelchin. Prise de son : Benjamin Thuau. Avec la collaboration de Claire Poinsignon.

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......